La présentation du Mi Max, la très grande phablette de Xiaomi, n’était pas l’occasion de présenter un Mi Band 2 pourtant initialement prévu par la marque, mais la nouvelle version de sa ROM maison. Retour sur les nouveautés prévues au sein de MIUI 8.

Xiaomi MiUI 8

Les déploiements de nouvelles versions, chez Xiaomi, sont généralement menés par phases, sur une sélection de produits, et s’appuient sur le lancement de nouveaux produits. MIUI 7, en août 2015, s’appuyait ainsi sur la sortie du Redmi Note 2, tandis que MIUI 8 profite du lancement du Mi Max, une phablette de 6,44 pouces misant sur l’autonomie et sur un design soigné. Côté logiciel, il faut attendre notamment des fonctionnalités dédiées aux économies d’énergie, pour ce smartphone et pour les autres terminaux qui bénéficieront de la mise à jour.

Le Mi Max sera le premier à embarquer MiUI 8.

Le Mi Max sera le premier à embarquer MiUI 8.


Pour qui, et quand ?

MIUI 8 va commencer son existence sous la forme d’une bêta, dont les inscriptions seront ouvertes à partir du 16 mai prochain, pour un lancement effectif le 1er juin. Une ROM Développeurs sera quant à elle proposée à partir du 17 juin. Le tout se destine non seulement au Mi Max, mais aussi aux récents Mi 5, Mi 4S, Mi 4C et Mi 4. Bonne surprise, les plus anciens Mi 2, Mi 2S et Mi 3 sont également concernés par le déploiement de la ROM, de même que l’ensemble des appareils des séries Redmi et Mi Note. Quant au déploiement international de MIUI 8, il faudra patienter quelques semaines avant d’en entendre parler.


Les principales nouveautés de MIUI 8

MiUI 8

MiUI 8 mise sur de nouvelles couleurs, plus modernes.

L’autonomie. En toute logique, la nouvelle version de MIUI, basée sur Marshmallow (disponible depuis mars sur MIUI 7), apporte quelques changements en termes d’interface, mais surtout de fonctionnalités. MIUI 8 mise notamment sur l’autonomie, via la mise en place d’un mode d’économie d’énergie visant à bloquer l’activité des apps en arrière-plan, à suspendre les processus de synchronisation et de mises à jour. Dans la même optique, la ROM permettra de limiter le lancement automatique d’applications jugées non essentielles (une définition qui reste à éclaircir) afin de réduire et la consommation d’énergie, et les lags. L’utilisateur pourra également mieux gérer le multitâche, les apps ouvertes s’affichant sous forme de cartes superposées, afin de fermes les apps inutiles.

Xiaomi MiUI 8

La sécurité. C’est un point également abordé par Xiaomi, qui promet un outil de détection des messages frauduleux et autres arnaques. Au rayon de la sécurité, c’est aussi le capteur d’empreintes qui sera mis à contribution, afin d’assurer un verrouillage de l’application Notes. L’app en question sera également revue, avec une nouvelle mise en page sous forme de grille et des templates dédiés au partage de notes un peu plus esthétiques que de banales feuilles blanches.

Xiaomi MiUI 8

La galerie photo. Xiaomi profite de MIUI 8 pour revoir son application de galerie photo, et pour y ajouter des options. Un système de balayage sur l’écran pour partager des clichés, le changement de filtre en un clic sur l’écran, la possibilité de sélectionner plusieurs photos simultanément et des outils de retouche avancés (filtres, recadrage, ajout de musique) sont ainsi prévus. L’ajout de stickers, très en vogue, est également au menu, de même que l’annotation des photos. Notez que Xiaomi promet une application plus économe en espace de stockage.

Xiaomi MiUI 8

L’écran de verrouillage. D’autres applications le font, mais ici, il s’agit d’une intégration native à la ROM. Wallpaper Carousel permettra de choisir parmi 12 catégories de clichés, dont des œuvres d’art classiques, qui seront affichées de manière aléatoire sur l’écran d’accueil. L’app s’appuiera sur 50 partenaires médias pour fournir des images variées.

Wallpaper Carousel

Le shopping. Ce sont des améliorations dédiées essentiellement à la Chine, puisque MIUI permettra de générer rapidement des QR codes destinés à payer via WeChat ou Alipay, des outils absents dans nos contrées. Même combat pour le scan de codes-barres afin de réaliser des achats en ligne, un peu à la manière de ce que proposait Amazon sur son smartphone Fire Phone, il y a deux ans. Xiaomi proposera d’ailleurs la possibilité de prendre en photo un objet pour ensuite se voir proposer des objets similaires à acheter en ligne.