En marge de la révision de son bracelet connecté, Xiaomi (re)présentait ce weekend la nouvelle version de l’un de ses smartphones les moins onéreux, le Redmi 2A. Ce dernier, pour un prix identique, est désormais mieux pourvu en matière de mémoire.

redmi-2a

C’était l’heure des révisions chez Xiaomi, lors de sa dernière conférence. La marque chinoise, en marge de son nouveau bracelet – le Xiaomi Mi Band Pulse ou Mi Band 1S – a en effet évoqué la nouvelle version de son Redmi 2A, un terminal à très bas prix, actuellement facturé en Chine moins de 75 euros, tarif auquel il faudra ajouter frais d’import et autres taxes pour se le faire livrer en Europe. Et désormais, la nouvelle mouture du téléphone coûtera le même prix que son aîné, soit 499 yuans.

Quand le Redmi 2A, annoncé en avril dernier, embarquait un SoC Leadcore L1860C quad-core à 1,5 GHz, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage, sa version rafraîchie s’offre un petit bonus en termes de mémoire. Annoncé une première fois début septembre 2015, le nouveau Redmi 2A est en effet doté désormais de 2 Go de RAM et de 16 Go de stockage, toujours avec un port microSD. En revanche, son processeur ne change en rien, pas plus que son écran (4,7 pouces, définition HD) et ses appareils photo (2MP en façade, 8 mégapixels au dos). Le téléphone reste donc compatible avec la 4G, bien que le support des bandes de fréquences européennes ne soit pas assuré. Notez également la présence d’une batterie de 2200 mAh et de MIUI 6 basé sur Android 4.4. Il n’est pour l’heure question d’aucune mise à jour logicielle.

Si le Redmi 2A est déjà disponible en Chine, au prix de 549 yuans, il passera à partir de ce 11 novembre à 499 yuans, soit le tarif de son prédécesseur. Vu son petit prix, on ne doute pas que la nouvelle version de l’appareil parvienne à trouver preneur, et l’on imagine que le premier Redmi 2A est voué à disparaître des étals dans la foulée. Rappelons que cumulées, les ventes de l’ensemble des Redmi 2A ont atteint, d’après Xiaomi, les 11 millions d’unités dans l’année, et qu’il n’est pas question pour le géant chinois de s’arrêter en si bon chemin.

Comments

comments

No related posts.