On apprend aujourd’hui que Windows 10 se télécharge automatiquement sur certaines versions antérieures de Windows via les mises à jour automatiques. Ce téléchargement se fait même sans avoir confirmé à Microsoft son envie de migrer vers la nouvelle version de son OS. Cela pose certains problèmes.

  • Lire également : Windows 10 : Microsoft estime que son déploiement se passe « sans problème »

Il y a quelques semaines maintenant, les utilisateurs de Windows 7 et 8 ont vu une petite notification assez discrète apparaître en bas de l’écran. Celle-ci leur proposait de migrer « gratuitement » vers Windows 10. L’offre était annoncée comme exceptionnelle. Mais plus le temps passe, plus il semble évident que Microsoft a tout intérêt à tous nous faire migrer vers Windows 10.

Alors que le nombre d’utilisateurs de cet OS approche de la centaine de millions, Microsoft continue la migration de masse d’arrache-pied. Les utilisateurs de Windows 7 et 8 ayant gardé le système de mise à jour automatique sur Windows sont maintenant dans l’obligation de télécharger les fichiers d’installation du nouvel OS. Le téléchargement de plus de 3Go pour la version 64 bits se fait sans accord explicite.

Microsoft s’explique en disant « Nous aidons les terminaux éligibles à être prêts pour Windows 10 en téléchargeant les fichiers dont ils auront besoin lorsqu’ils décideront de faire la mise à jour » .

Cela pose des problèmes à plusieurs niveaux. Premièrement, une fois ce téléchargement effectué, Windows propose de faire la mise à jour à chaque redémarrage de l’ordinateur. On peut difficilement plus agaçant. De plus, le téléchargement porte préjudice aux utilisateurs avec une mauvaise connexion, ou une connexion limitée. Ils existent encore un peu partout autour du globe.

Enfin, cela pose un problème éthique certain. Microsoft a clairement joué sur l’émotion en nous vendant la mise à jour comme une aubaine il y a quelques semaines. Mais le véritable but de Microsoft est le milliard d’ordinateurs sous Windows 10 d’ici trois ans. La migration est déjà rapide, mais pour parvenir à ce résultat, l’entreprise commence à ne plus faire dans la dentelle. Alors, qu’est ce qui prime ? Le choix des utilisateurs, ou la simplification des mises à jour et des compatibilités ?

via

>

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Windows XP s’arrête : Microsoft alerte les utilisateurs sur la sécurité
  2. Twitter : envoyez des messages à qui vous voulez
  3. Windows XP : la Chine demande à Microsoft de prolonger le support !
  4. Windows 8.1 est disponible gratuitement en téléchargement
  5. Microsoft veut intégrer Windows Phone 8 et Windows 8 RT aux terminaux Android de Samsung et Huawei