Wiko aime jouer avec la polémique. Vous vous souvenez de la campagne Cocowiko avec des chiffres malvenus et les coqs dans les rédactions parisiennes ? Voici une campagne gênante, mais assumée.

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.34.57

Le Wiko Night Fever avait été présenté à l’IFA, puis officialisé très récemment avec une disponibilité immédiate. Au vu du contexte, Wiko avait préféré annuler sa soirée de présentation parisienne, et nous sentions que le constructeur franco-chinois avait prévu du « lourd ».

Pour ce dernier produit, Wiko est en train de s’attirer encore les foudres de nombreux internautes en présentant son nouveau smartphone par le biais de plusieurs vidéos jouant à fond la carte des sous-entendus sexuels, et livrant l’appareil avec des préservatifs phosphorescents. Pour rappel, le pourtour d’écran du Wiko Fever est phosphorescent. La marque explique : « il absorbe la lumière du jour et la reflète dans le noir. L’intensité de la luminosité dépend du temps d’exposition à la lumière, mais aussi de la couleur du téléphone. Sur la version blanche, l’effet phosphorescent sera vraiment lumineux. Sur la noire, ce sera un léger halo, qui séduira les plus discrets ». Conceptuel, comme les vidéos.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Wiko Fever : le smartphone phosphorescent arrive chez les revendeurs
  2. Wiko Fever 4G, le smartphone luminescent aux airs d’iPhone 6
  3. Wiko annonce son Rainbow, sa nouvelle proposition tout en couleurs
  4. Wiko Barry & Wiko Rainbow : deux smartphones colorés au format 5 pouces
  5. Wiko Pulp et Pulp Fab : quatre nouveaux smartphones 3G et 4G sous Android 5.1