Google vient de commencer les travaux sur son codec VP10, successeur de l’actuel VP9. L’idée est de diviser par deux le débit requis pour une même qualité visuelle lors du streaming et de faire de l’ombre au H.265 / HEVC.

VP9 H.264

En 2008, Google racheta la société On2 a qui l’on doit le codec vidéo VP8. Google s’est ensuite mis à travailler sur son successeur, VP9, que l’on trouve actuellement dans de nombreux équipements et utilisé sur YouTube. Google indique que le VP9 permet de diviser la bande passante nécessaire par deux comparée au H.264, à qualité équivalente. Pour le VP10, le géant de Mountain View souhaite encore une fois diviser la bande passante par deux (par rapport au VP9) tout en conservant une qualité d’image identique. La 4K / UHD est clairement dans le viseur, tout comme le codec H.265 / HEVC concurrent.

Au départ, le codec VP10 devait être disponible au cours de l’année 2015. Il semble que les ingénieurs de Google aient pris un peu de retard puisqu’ils viennent tout juste de modifier le code source du dépôt libvpx du projet Chromium. Si l’on en croit le site Cnet, Google prévoirait désormais une sortie publique et finale pour la fin de l’année 2016.

 

Les royalties, l’accélérateur du VP10 ?

Google pourrait réussir à faire de l’ombre au codec H.265 / HEVC notamment à cause du coût d’utilisation de ce dernier. En effet, pendant le mois de juillet, nous apprenions que le groupement d’industriels HEVC Advanced comptait revoir le fonctionnement et le montant des royalties, rendant largement moins intéressant l’utilisation de ce codec nouvelle génération. Au contraire, les codecs VPx de Google sont libres de droits et ne nécessitent pas le paiement d’une redevance pour leur utilisation. Si les constructeurs font l’effort d’intégrer la lecture matérielle du codec VP10 dans leurs futurs produits, on imagine que les services de streaming (YouTube, Netflix, etc.) supporteront rapidement le VP10, pour économiser les redevances ainsi que la bande passante. Il faudra encore de nombreux mois avant de voir ce codec se généraliser sur la toile. À moins que les initiatives Daala de Mozilla et Thor de Cisco ne renversent la tendance.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. VP10 : le codec de Google pensé pour la 4K face au H.265
  2. Youtube : le streaming 4K grâce au codec VP9 présenté au CES 2014
  3. Les CNIL Européennes se préparent à durcir le ton face à Google
  4. Aux États-Unis, Google Fibre fait face à la guérilla juridique des FAI amé ricains
  5. Face à face en vidéo : Sony Xperia Z1 Compact VS Apple iPhone 5S