Le célèbre lecteur multimédia gratuit continue de s’améliorer au fil des mises à jour. La version 2.0 apporte avec elle une large palette de nouveautés pour rendre l’application encore plus polyvalente.

DSC09740

La mise à jour 2.0 de VLC apporte avec elle un lot conséquent de nouveautés. L’application est maintenant compatible sur tous les appareils d’Android FroYo (2.2) à N (7.0). La version Android TV est aussi directement incluse dans l’application disponible sur tous les appareils, ce qui permet de choisir son interface préférée parmi l’interface TV et l’interface classique sur smartphone.

TV_-_Audio_Player

En ce qui concerne les permissions, VLC ne demande plus d’autorisations intrusives, exception faite de l’accès au stockage de l’appareil, qui ne peut être évité. Cette version marque aussi le retour d’une fonction présente dans les versions estampillées 0.9, l’historique. Elle fonctionne de la même manière que sur un navigateur, en listant les derniers éléments lus.

Le lecteur vidéo peut maintenant chercher automatiquement les sous-titres de la vidéo lue directement depuis le site OpenSubtitles. Une fonction qui simplifie grandement la recherche et la mise en place de sous-titres qui était une opération assez fastidieuse sur VLC.

Nexus_9_-_Video_View

Après la liste de lecture audio, énormément répandue sur les différents lecteurs musicaux, VLC introduit la liste de lecture vidéo. Le principe est exactement le même, en permettant à l’utilisateur d’organiser une liste de vidéos qu’il souhaite lire à la suite. Encore au sujet des vidéos, la fonction pop-up (vidéo dans une fenêtre pop-up déplaçable) est maintenant possible avec VLC. Elle est compatible avec Samsung MultiWindow et LG Dual Window. VLC est aussi pleinement compatible avec le mode fenêtré d’Android N.

Nexus_9_-_Pop-Up_m

Tout ceux qui sont concernés seront heureux d’apprendre que les langues avec des caractères complexes et/ou une disposition de droite à gauche sont supportées. Les paramètres vidéo avancés ont également été améliorés selon VLC, bien que ce ne soit pas très flagrant dans le menu des paramètres.

Enfin, cerise sur le gâteau, le support de la navigation sur le réseau. VLC est donc compatible avec toute une flopée de protocoles, comme le DLNA, FTP, SFTP, NFS et le partage Windows, pour pouvoir lire du contenu directement depuis un NAS ou un serveur local. Une grosse mise à jour en somme, qui vaut bien les 6 mois qui la séparent de la dernière version majeure.

Comments

comments

No related posts.