Sir Richard Branson de passage à Paris, ce n’est pas tous les jours. Et certainement pas pour se contenter d’officialiser les derniers résultats financiers de Virgin Mobile, le Full MVNO organisant un événement demain matin. De la 4G en vue ?

Virgin Mobile

Lors de son dernier rapport trimestriel, Virgin Mobile soulignait son retour aux acquisitions de clients, dix-huit mois après l’arrivée de Free Mobile sur le marché hexagonal et le départ d’une partie de ses clients, notamment dans le domaine des cartes prépayées. Mais pas seulement. “Jusqu’à la fin de l’année 2013, Virgin Mobile poursuivra les investissements dans son cœur de réseau pour le rendre compatible 4G et ainsi proposer des offres attractives dès lors que la couverture sera suffisante pour assurer un service au grand public“, indiquait-il à la fin du mois de juin.

Jamais deux sans trois

Le MVNO, qui émet désormais ses propres cartes SIM et maîtrise son cœur de réseau, s’appuie sur des antennes SFR et Orange. Et pour la 4G promise il y a trois mois ? Il se pourrait, selon les informations rapportées par Le Figaro, que Virgin Mobile fasse appel au troisième acteur français, Bouygues Telecom.

La guerre fait rage entre les opérateurs hexagonaux, chacun y allant de son annonce : Orange se targuait la semaine dernière d’être le premier à assurer une couverture intégrale de Paris en 4G, tandis que SFR ripostait en vantant la qualité de pénétration de ses fréquences 4G 800 MHz quelques jours plus tard. Tout cela à l’approche de la date fatidique : celle du 1er octobre, qui verra Bouygues Telecom mettre en service ses antennes 4G issues du refarming de ses bandes de fréquences 1800 MHz. Une opération autorisée  par l’ARCEP mais qui ne laisse pas de susciter l’ire de ses concurrents, peu avares d’allusions amères.

L’opération, si elle se confirme demain, représenterait une transaction juteuse pour Bouygues Telecom, qui s’est lancé, malgré “l’avantage” que lui confère son refarming d’antennes 2G, dans d’importantes dépenses en termes de réseaux comme de communication. Rappelons que l’intérêt d’un partenariat mené avec Virgin Mobile ne serait pas des moindres, dans la mesure où le MVNO reste le premier dans sa catégorie en France, avec plus de 1,7 millions de clients, dont 79 % d’abonnés. La campagne de teasing menée par Virgin, en particulier sur son compte Twitter, laisse supposer que l’annonce sera de taille, et l’on se prend à imaginer un lancement d’offres 4G mené simultanément avec celui de Bouygues Télécom début octobre. On évoque en outre des négociations en cours avec SFR… Nous serons sur le pont demain matin pour vous faire découvrir “la grande nouveauté” concoctée par Virgin Mobile.

 

 

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Virgin Mobile prêt à passer chez Bouygues Telecom pour sa 4G ?
  2. HTC One, le mobile est désormais « en stock » chez SFR et Bouygues Telecom
  3. Bouygues Telecom attaque Free Mobile
  4. Le Galaxy S4 arrive en précommande chez Virgin Mobile
  5. Les forfaits de Bouygues Telecom mis à jour avec l’arrivée de la 4G