Acer et Asus se sont prononcés sur une éventuelle fusion de leurs sociétés sans pour autant confirmer quoi que ce soit.

asus-acer

Après le rachat de Nokia par Microsoft, va-t-on assister à une réaction en chaine provoquant davantage de fusions-acquisitions dans le monde de la mobilité ? C’est en tout cas ce que semble dire Jonney Shih, président d’Asus, qui déclare à China Times qu’il faut “rester ouvert d’esprit” quant à d’éventuels changements de ce genre dans l’industrie.

Asus se sent-il menacé par la concurrence ? L’entreprise a-t-elle besoin d’un allié de taille pour faire face à la montée des entreprises chinoises ? Stan Shih, fondateur d’Acer pense, lui, que si fusion il y a, il faudrait qu’elle profite aux deux parties (employés, actionnaires et les entreprises dans leur ensemble). Il pense que si Acer peut faire quelque chose pour améliorer la situation des deux entreprises, elle le fera, sans donner plus d’éléments sur un éventuel mariage des deux groupes.

Quoi qu’il en soit, si un tel rapprochement se précise à l’avenir, la fusion pourrait créer un grand groupe taïwanais capable de rivaliser avec les mastodontes du domaine. Les marchés financiers ont, eux, bien réagi aux déclarations des deux Shih. L’action Asus a augmenté de 1,69 % le 19 septembre, tandis que celle d’Acer a bondi de 0,5 % la même journée. A noter que les deux entreprises ont été très présentes à l’IFA, dévoilant nombre de nouveautés.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. L’Acer Iconia B1-710 et l’Acer Iconia A1-810, deux tablettes de 7 pouces
  2. L’Acer Iconia A3, une nouvelle tablette de 10,1 pouces
  3. Acer Iconia A1-810 : Une nouvelle tablette de 7.9 pouces
  4. La Acer Iconia Tab B1-71 s’offre plus de RAM
  5. Nexus 7 2 : un représentant Asus dévoile ses caractéristiques présumées