Nick Lee, un développeur d’applications mobiles, a conçu un dispositif permettant de lancer Android sur un iPhone 6 et plus généralement sur iOS. Évidemment, il a utilisé de nombreuses astuces pour réussir cette « prouesse ».

1-nCfafmLcrdKm1iwa9JhA0w

Le contenu du Nexus 5, à droite, est streamé sur l’écran de l’iPhone 6.

D’ailleurs, ne me demandez pas à quoi cela peut bien servir d’installer Android sur un iPhone, le développeur en question, Nick Lee ne le sait pas non plus. Non, son but, c’était surtout de trouver un moyen de lancer Android sur un appareil d’Apple, juste pour montrer qu’il était capable de le faire.

Pour réussir ce petit « exploit », pas question d’installer directement Android sur un iPhone — le rendre fonctionnel serait quasiment impossible de toute façon — Nick Lee a décidé tout simplement d’utiliser le streaming vidéo. Pour ce faire, il a donc fouillé dans le code d’Android AOSP (en version 6.0.1 Marshmallow) jusqu’à trouver deux daemon lui permettant de faire en sorte qu’il soit possible de streamer du contenu sur un écran d’iPhone tout en utilisant l’écran tactile.

1--aVxrcEmBz2Y3EDxLUaFiA

Sous l’iPhone se trouve une carte de développement sur laquelle est installé Android 6.0.1 Marshmallow. La carte est ensuite branchée sur l’iPhone 6, sur lequel va être streamé le contenu Android.

Il a donc d’abord testé sa solution purement logicielle en streamant le contenu d’un Nexus 5 sur un iPhone 6S. Puis voyant que sa solution fonctionnait, il a décidé de confectionner un appareil sans écran, sur lequel on brancherait un iPhone pour afficher Android sur l’écran. Nick Lee détaille sur son blog toutes les étapes qu’il lui a fallu pour arriver au résultat ci-dessous.


Chaine Youtube FrAndroid

Il a donc acheté une carte de développement (une Lemaker HiKey, la carte de référence d’Android AOSP, qui permet de ne pas se soucier des drivers), une batterie de 650 mAh et une imprimante 3D pour concevoir le boîtier. Il a ensuite placé la carte dans son boîtier puis branché un câble lightning de façon à pouvoir le connecter à un iPhone. Ne restait plus qu’à créer une petite application permettant de piloter l’appareil secondaire depuis son iPhone.

1-RblZLlAE4rfGFWGFUqXh5w

La coque avec la carte de développement, une fois que tout est assemblé.

Évidemment, cette solution permet tout juste d’utiliser l’écran de l’iPhone pour interagir avec Android. Pas question d’utiliser le capteur d’empreintes digitales ou l’appareil photo avec un tel montage. À tout moment, il est possible de brancher cette « coque », « protubérance sous Android » ou appelez-là comme vous voulez qui permet de lancer Android, de lire une carte SD, de brancher un câble HDMI, voire de se connecter à Internet. Aussi inutile qu’admirable.