Uber s’apprêterait à effectuer un nouveau tour de table aux États-Unis, qui lui permettrait de lever un milliard de dollars supplémentaires. La valorisation totale de l’entreprise pourrait s’élever à 70 milliards de dollars.

uber-app

Uber est au-dessus du lot. La jeune start-up, puisqu’elle n’a été fondée qu’en 2009, s’apprête visiblement à effectuer une nouvelle levée de fonds hors-norme. D’après le New York Times, l’entreprise californienne pourrait engranger un nouveau milliard de dollars, portant le total de ses récoltes à 9,2 milliards de dollars. Un montant assez dingue, surtout lorsqu’on sait que Uber a déjà réussi à collecter 1,2 milliard de dollars il y a tout juste deux mois auprès de l’entreprise chinoise Baidu, afin d’aider à son développement en Chine.

Du coup, et si cette levée de fonds se confirme, la valorisation totale de l’entreprise se situerait entre 60 et 70 milliards de dollars, alors qu’elle était de 50 milliards au mois d’août dernier. Uber deviendrait donc la start-up la plus chère du monde. Une valorisation bien aidée par ces différentes levées de fonds, et qui pourrait encore grimper puisque Travis Kalanick, le PDG d’Uber, ne semble pas encore prêt à faire coter son entreprise en bourse.

La croissance d’Uber est assez impressionnante, d’autant que l’entreprise cherche constamment à multiplier ses activités. Récemment, on a vu arriver à Paris le service UberEats, qui propose de livrer à des particuliers leur déjeuner, et la firme travaille activement dans les domaines de la cartographie et des véhicules autonomes.

Comments

comments

No related posts.