Comme à San Francisco ou à New York, Uber France va modifier sa politique en proposant aux taxis d’intégrer la base de données de chauffeurs.

Thibaud Simphal - Directeur de Uber France

Thibaud Simphal – Directeur de Uber France

Ce n’était pas possible jusqu’à maintenant en France, les nouvelles dispositions juridiques entrées en vigueur en janvier 2016 changent la donne. Lors de la MaddyKeynote, Thibaud Simphal – Directeur de Uber France – a fait allusion à la possibilité pour les taxis d’être aussi des chauffeurs de VTC. Un chauffeur de taxi pourra cumuler deux activités tout en conservant légalement sa licence professionnelle, ce qui ne l’empêchera plus de rejoindre Uber.

Si les taxis suivent, Uber pourrait faire trembler – encore une fois – les acteurs du marché, et ce fameux système de monopole instauré notamment par G7.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. À Paris, Uber baisse ses prix de 20 %
  2. En appel, Uber France condamné pour « pratique commerciale trompeuse »
  3. Plus d’un milliard de courses pour Uber
  4. Uber accuse Lyft d’espionnage industriel
  5. Le Conseil constitutionnel le confirme, UberPop est interdit en France