Huawei a joué la sécurité en présentant son Ascend Mate 2, un smartphone de grande taille succédant à un premier modèle lancé un an plus tôt. C’est plutôt par des périphériques liés au monde de la télévision et du divertissement que vient nous surprendre. Avec Tron, Huawei signe sa première console de jeu sur Android… mais pas que.

Tron

Vidéo


Chaine Youtube FrAndroid

 

Huawei Tron : prévu en France !

Nous n’attendions pas forcément Huawei sur le segment des consoles de salon sur Android, d’autant plus que rares sont encore les modèles de ce genre, et qu’ils rencontrent un succès mitigé – voyez le destin de la Ouya, ce projet Kickstarter dont le catalogue d’applications compatible peine à convaincre. Et pourtant, Huawei se lance sur ce secteur.

Tron

Kevin Flynn n’est pas loin de Huawei, même si les néons bleus ne sont pas au rendez-vous. La console Tron se présente comme une tour de contrôle dotée de diverses connectiques (HDMI, sortie son, WiFi, RJ45…) et reliée au téléviseur. Cet appareil haut d’une petite quinzaine de centimètres et de forme cylindrique, a le mérite d’afficher un design particulièrement soigné, avec une finition brillante et lisse très appréciable, en noir ou en blanc. A l’intérieur, rappelons que Huawei a opté pour du Tegra 4 et non pour la toute dernière puce de Nvidia, le Tegra K1, ce qui devrait être largement suffisant pour faire tourner des jeux gourmands en ressources. La tour peut et doit être connectée à une manette Bluetooth dotée – décidément, c’est la mode – d’un pavé tactile secondant des joysticks et boutons plus conventionnels. Celle-ci sera fournie avec la console.

Huawei

Pour le moment, Tron n’est pas tout à fait finalisé. De fait, seuls 12 jeux y sont accessibles en démonstration, tandis qu’un accès au Google Play n’est pas encore prévu. Les équipes de la marque nous ont évoqué un Huawei Store, ce qui nous fait émettre quelques réserves quant à l’intérêt de cette console, si design soit-elle… Toutefois, elle fera également office de décodeur 4K, ce qui n’est pas sans utilité. Nous verrons tout cela, puisque Denis Morel, le vice-président de la division Huawei Device France, nous a confirmé la sortie de l’appareil dans nos contrées dans le courant de l’année 2014. Son prix reste néanmoins à définir même si, de l’autre côté de l’Atlantique, le tarif de 120 dollars a d’ores et déjà été évoqué.

D’autres appareils connectés suivront chez Huawei, qui nous mitonne entre autres un media center au design similaire, lui aussi prévu dans le courant de l’année qui démarre.

Media Center Huawei

Le prochain media center de Huawei

Media Center

La version NAS est plus complète

No related posts.