Review of: Sony Xperia SP
testé par:
Damien

Reviewed by:
Rating:
4
On 21 mai 2013
Last modified:21 mai 2013

Summary:

Dans l’ensemble, le Sony Xperia SP dispose donc de qualités très intéressantes avec un des meilleurs rapport qualité/prix du moment. On notera d’ailleurs qu’il est compatible 4G. Il dispose également d’une puce NFC. A 400 euros, nous vous le conseillons, d’autant plus face à la concurrence actuelle « milieu de gamme 4G LTE ».

Quel est l’élément commun entre un HTC One SV ? Un LG Optimus F5 ? Huawei Ascend P2 ? Samsung Galaxy Express ? Et le Sony Xperia SP ? Ces smartphones Android sont disponibles aux alentours de 400 euros et possèdent une compatibilité 4G (LTE). Nous avons pu tester le Sony Xperia SP pendant une dizaine de jours. Ce milieu de gamme reprend une bonne partie des caractéristiques du flagship, le Xperia Z. Néanmoins, tient-il le coup face à HTC ? LG ? Huawei ? Samsung ? 

DSC04831

Si les smartphones haut de gamme ont le droit à la chaleur des conférences de presse réunissant des journalistes et des blogueurs du monde entier, les smartphones entrée et milieu de gamme doivent souvent se contenter d’annonces en catimini. Le Xperia SP a eu le droit à une petite conférence de presse en Russie mais cela tenait plus de la démarche locale que d’une volonté de Sony Mobile de lancer un produit “globalement”. Nous avions tout de même pu prendre en main le produit assez rapidement pour nous faire un premier avis sur la bête.

Après une dizaine de jours de test, que penser de ce smartphone 4G ? Est-il à la hauteur de son rang face à d’autres smartphones milieu de gamme ? Peut-il vous faire oublier l’attractif Nexus 4 ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre avec ce test du Sony Xperia SP.

Design et caractéristiques techniques

Avant de passer au téléphone lui-même, faisons le tour de ce à quoi vous aurez droit si vous achetez le Xperia SP.

Rien de très original, on retrouve la boîte rectangulaire caractéristique de Sony Mobile avec cette fois une ouverture par l’arrière. A l’intérieur, on va retrouver le téléphone (bien sûr) ainsi que le câble usb et le chargeur secteur ainsi que des écouteurs. Ceux-ci ne sont pas de la même qualité que ceux livrés avec le Xperia Z, on doit se contenter d’écouteurs non intraoriculaire d’une qualité moyenne.

La première chose qui frappe lorsque l’on observe ce Xperia SP, c’est la présence d’une coque en aluminium tout autour de l’appareil. Le dos, lui, n’a le droit qu’à une coque en plastique avec une finition mat. Cette fameuse coque est amovible, ce qui nous permet d’accéder au lecteur de carte microSIM et au slot microSD. La batterie, n’est quant à elle, pas accessible.

Cette combinaison de métal taillé dans un seul bloc pour les contours et du polycarbonate pour la coque arrière, donne une très bonne impression à ce téléphone qui apparaît solide et durable. Nous avons l’impression qu’il pourrait tomber sans ce casser, le métal absorbant les chocs.

DSC04825

Nous n’avons pas réalisé de test de chute, car Sony n’annonce pas ce téléphone comme particulièrement “résistant” comme peuvent l’être les téléphones certifiés IP57. Par contre, le modèle que nous avons eu, a laissé apparaître après quelques jours de la peinture qui s’écaille. J’en ai fait état à l’agence s’occupant des produits Sony qui m’a répondu que ce problème ne touchait que les modèles de pré-série et que ce ne sera pas le cas des produits finaux. Au-delà de ce petit soucis, le Xperia SP semble très bien encaisser la dure vie d’un téléphone portable. Aucune rayure à constater ni à l’avant ni à l’arrière après 10 jours d’utilisation intensive.

DSC04821

Comme sur les Xperia P et U, ce Xperia SP dispose d’une barre lumineuse (ici en rouge) en dessous de l’écran qui fait office de LED de notification. Nous détaillerons son utilité dans la prochaine partie de notre test. La présence de cette barre lumineuse (et transparente) implique que le port micro USB soit situé sur une autre face du téléphone. De toute façon, Sony a pris pour habitude de placer ce port sur le côté gauche du téléphone. C’est dommageable, car cela est moins pratique pour de nombreux accessoires et cela vient casser le design du téléphone sur le côté gauche.

Si on continue de faire le tour du téléphone, nous retrouvons de chaque côté du téléphone des vis apparentes qui permettent de maintenir l’ensemble du téléphone tandis que tous les boutons sont situés du côté droit. Cela vaut aussi bien pour le bouton on / off qui reprend la forme de celui du Xperia Z et du bouton volume +/- situé au-dessus et très pratique à utiliser. On le sent bien et on sait instinctivement si on est sur volume + ou – par rapport à la position du bouton. Le bouton on / off est également très pratique et contrairement à beaucoup de téléphones où on a tendance à chercher le bouton, sur le Xperia SP (et les autres téléphones de Sony en ce début d’année 2013), le bouton est là exactement où vous en avez besoin, juste devant votre pouce.

DSC04818

Au début, je trouvais que ce bouton qui se démarquait par rapport au design général du téléphone pouvait être un problème. Au final, je trouve qu’il est vraiment pratique et permet en un instant de comprendre dans quel sens est son téléphone, sans forcément le regarder ni le voir (par exemple quand il fait nuit). Notons également que contrairement au Xperia Z, cet Xperia SP dispose d’un bouton dédié pour l’appareil photo situé juste en dessous du bouton on / off.

DSC04819

Quel bonheur d’avoir un bouton dédié pour l’appareil photo, cela devrait être obligatoire pour tous les téléphones ! On notera d’ailleurs que Sony a ajouté un petit pictogramme juste à côté du bouton pour indiquer qu’il sert à déclencher l’appareil photo. On notera également que vous pourrez prendre des clichés directement en appuyant sur ce bouton plutôt que de devoir utiliser l’écran tactile.

DSC04823

Terminons ce tour du propriétaire en évoquant le jack 3,5. Celui-ci est situé en haut, légèrement incliné sur le côté gauche. On aurait préféré qu’il soit centré au milieu mais cela n’est qu’une préférence personnelle. Passons maintenant au dos : on retrouve sur cette face l’appareil photo de 8 mégapixels avec autofocus et Zoom numérique 16x et flash à LED pulsée. On aura l’occasion de revenir sur les capacités du capteur dans la suite de ce test.

DSC04822

On retrouve également un deuxième micro en dessous du flash qui permet de réduire le bruit ainsi que le haut-parleur à gauche du capteur et et le logo Xperia. Plus bas, on a un petit autocollant qui est retirable et qui permet d’indiquer que ce téléphone est NFC et où est présent la puce.

DSC04810

Sur la face avant, on retrouve le haut-parleur en haut, le logo Sony ainsi que la caméra avant sur le côté gauche et un micro en bas à gauche.

DSC04839

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, le Xperia SP est disponible en trois coloris : rouge, noir et blanc. xperia-sp-gallery-03-1240x840-4d1926ee162de18bacff14f5c01f9991De mon point de vue, les téléphones sont très agréables à regarder, un bon point alors qu’il arrive souvent que les téléphones de la même gamme de prix que le SP disposent d’un design peu travaillé.

Puisqu’on parle des téléphones de même gamme, il est temps maintenant d’évoquer les caractéristiques techniques de ce téléphone et de les comparer avec celles de ces principaux concurrents. Nous avons donc regroupé dans un tableau une sélection de produits de la même gamme que le Xperia SP. Tous ces smartphones Android sont compatibles 4G (LTE).

Capture-d’écran-2013-04-04-à-11.40.19-630x658

Vous remarquerez que nous n’avons pas fait figurer le Nexus 4 dans ce comparatif même s’il pourrait tout à fait être présent dans celui-ci compte tenu du prix. Ce Nexus 4 n’est disponible que dans un seul canal de vente, le Google Play, de plus il ne dispose pas de la compatibilité 4G (LTE).

Comparé à ces concurrents, le Xperia SP s’en sort très bien sur le papier par rapport à la concurrence avec :

  • un processeur double coeur plus puissant que la concurrence
  • une batterie plus importante
  • un appareil photo de meilleure qualité
  • une définition d’écran plus importante (720p HD)

Le seul point sur le papier qui peut être vu comme un défaut pour ce Xperia SP est qu’il est plus lourd et plus gros que les autres téléphones de ce comparatif. Si on ajoute le Nexus 4 à notre comparatif, on se rend compte que le Xperia SP se défend plutôt bien, le Nexus 4 possède cependant de meilleures performances grâce à son processeur quadruple-coeur S4 Pro cadencé à 1,5 GHz, une batterie un peu plus importante (2 370 mAh), il est également un peu plus léger (139 grammes) et possède prix légèrement plus faible (349 euros pour 16 Go). Ce dernier point devrait néanmoins changer rapidement, Sony étant habitué à moduler ses prix très souvent alors que le Nexus ne changera jamais de prix.

Au final, que ce soit au niveau du design ou des caractéristiques techniques, ce Xperia SP semble donc bien se positionner par rapport à la concurrence, Nexus 4 inclus. Qu’en est-il des fonctionnalités ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

L’une des principales caractéristiques que l’on peut formuler contre ce Xperia SP concerne son poids. Avec 155 grammes sur la balance, ce téléphone est l’un des plus lourd dans sa catégorie. Cela n’est pas particulièrement handicapant à l’usage mais c’est tout de même sensible. On est bien évidemment loin d’un smartphone comme le Limia 920 qui culmine à 180 grammes et qui est vraiment lourd mais c’est tout de même à noter. On regrette aussi qu’il n’y ait que 8 Go de mémoire interne même si on peut ajouter une carte microSD pour contourner le problème.

 

Android, fonctionnalités logicielles et appareil photo

Comme tous les Xperia, le Xperia SP est livré avec une version d’Android spécialement retravaillé par Sony. Le Xperia SP sera livré avec Android 4.1.2 (Jelly Bean) avec une mise à jour prévue vers Android 4.2 “prochainement”. Nous avons eu la même réponse pour le Xperia Z, malheureusement après deux mois d’attente : toujours pas de mise à jour 4.2 sur le haut de gamme de Sony. Il faudra donc certainement être patient.

Au niveau logiciel, nous avons le droit sur ce Xperia SP aux mêmes fonctionnalités que sur le Z, je n’ai noté aucune différence. On retrouvera donc les applications Walkman, Album, Films et toutes les applications propriétaires Sony. Si vous voulez plus de détails sur l’interface Android de Sony, je vous renvoie vers la partie concernée dans le test du Xperia Z.

Parmi toutes les interfaces d’Android (Samsung TouchWiz, HTC Sense, etc.), je trouve que celle de Sony est une des plus intéressantes. Elle est en effet aussi sobre que l’interface de base tout en apportant des fonctionnalités intéressantes et notamment des applications à valeur ajoutée, comme l’application Walkman pour gérer sa musique.

Les micro-applis sont aussi très pratiques. Ces micro-applis sont accessibles très facilement quand vous appuyez sur le bouton multitâche. Vous pourrez donc ouvrir des “widgets volants” afin d’accéder à des fonctionnalités sans ouvrir des applications.

Comme nous l’avons évoqué dans la partie précédente, l’un des gros point positif de ce Xperia SP par rapport à d’autres smartphone : la barre lumineuse située en bas. Celle-ci vous permet de nombreux usages qui peuvent s’avérer fort pratique. Ainsi, la barre lumineuse pourra bouger en rythme suivant la musique et changer de couleurs suivant la jackette. Pareil pour les photos où le Xperia SP déterminera la couleur dominante de la photo et la diffusera sur la barre (un peu à la manière des téléviseurs Ambilight de Philips).

Capture d’écran 2013-05-15 à 16.47.45

Vous pouvez également paramétrer des couleurs pour cinq actions différentes : réception d’appel, SMS / MMS, notification facebook, alarme, etc. Ainsi, même si votre téléphone est éteint, vous n’aurez pas besoin de le déverrouiller pour connaître la nature de la notification. Pour vous rendre compte de cette fonctionnalité, vous pouvez découvrir la vidéo de Sony qui explique les usages de cette fameuse barre lumineuse.

Je ne vous cache pas que quand on est dans le métro, que l’on veut changer la musique et que le téléphone se prend pour un projecteur d’une boîte de nuit, cela peut causer des interrogations de vos voisins. Heureusement, si vous voulez continuer à passer incognito, vous pouvez désactiver les effets qui vous dérangent.

Evoquons rapidement les capacités téléphoniques, puisque cela reste un téléphone qui a été conçu (enfin à l’origine) pour téléphoner. Le SP dispose de la 2G, de la 3G (H+ et DC) mais aussi de la 4G (LTE). En ce qui concerne les qualités d’appels, je n’ai noté aucun souci de perte de réseau, de problème pour être entendu ou pour comprendre.

Passons maintenant à l’appareil photo. Il faut le dire d’emblée, même si Sony met en avant cette fonctionnalité sur le Xperia SP, nous ne sommes malheureusement pas même niveau qu’un appareil photo d’un téléphone haut de gamme comme le Xperia Z. Même avec un capteur de 8 mégapixels et une optique Exmor RS.

Les photos sont d’une qualité plus qu’intéressante dans des conditions de lumière importante. Comme vous pouvez le voir, les clichés pris sont d’une belle qualité.

f_ycELsvfblJQ9CsFBbTn3yxrvOv3Mg9zdYAbnkUjVA

eLdCk-CBofINOu2HZyC-7EVw8sf8UZ3P0uEogxwz8uE

La situation est un peu différente dans des conditions de basse luminosité avec un bruit sensible qui vient réduire la qualité des clichés. J’ai également trouvé qu’il était régulier d’avoir des photos floues à cause d’un problème de focus. Dans l’ensemble, le capteur est donc bon mais sans plus. On apprécie tout de même que l’application appareil photo soit très complètes avec de nombreuses options permettant de laisser libre cours à son imagination.

L’avis est le même pour la vidéo. Le Xperia SP peut filmer en 1080p à 30 images par seconde. On est ici à la hauteur de ce que proposent les produits concurrents (peut être même au-dessus de certains). La qualité est plutôt bonne même si j’ai remarqué que le son enregistré pouvait parfois être très désagréable. C’est notamment le cas dans un milieu avec du bruit autour.

 

Performances, écran et autonomie

Maintenant que nous nous sommes intéressés au design et aux fonctionnalités du téléphone, il est temps de voir ce qu’il donne en terme de performances.

Nous débutons ce test de performances brutes grâce aux benchmark Antutu, Quadrant, Epic Citadel (j’ai multiplié par 100 le résultat donné) et Sunspider.

Capture d’écran 2013-05-16 à 18.00.47

Le Xperia Z est ici représenté en bleu et est comparé à des hauts de gamme actuels (la référence de puissance) et des concurrents du Xperia SP. Comme on peut le voir, si le Xperia SP ne rivalise pas avec les HTC One ou Galaxy S4, il se démarque très nettement des téléphones de “sa” gamme.

Pour essayer de comprendre cela, il faut se rappeler de certaines caractéristiques du téléphone. Ainsi, le SP ne dispose que d’un processeur double-coeur. Cela pourrait faire penser qu’il est “moins performant” qu’un quadruple-coeur. Dans la réalité, un bon double-coeur peut réaliser de meilleurs scores qu’un quadruple-coeur. C’est le cas ici du Xperia SP. Cela est d’autant plus vrai que même face à d’autres double-coeur, le SP peut se satisfaire d’une fréquence d’horloge plus importante : 1,7 GHz contre 1,5 GHz. Ajoutez à cela un écran qui n’est seulement “720p” pour une diagonale de 4,6 pouces et vous obtenez un téléphone avec de très bonnes performances. A l’utilisation, je n’ai rencontré aucun ralentissement et toutes les applications que j’ai utilisés n’ont jamais rechigné à fonctionner correctement, même les jeux 3D gourmands.

Si le téléphone est très performant, je suis moins positif à l’égard de l’écran. J’ai remarqué qu’il avait tendance à retenir plus que les autres les traces de doigts et qu’il y avait des reflets importants en plein soleil. Par rapport aux autres technologies d’écran, l’écran de Sony possède des couleurs fades. C’est l’une des grosses critiques que j’ai a apporté à ce téléphone même s’il faut bien l’avouer, autant en le comparant à d’autres téléphones, c’est flagrant ; autant à l’utilisation, on ne se rend pas vraiment compte.

Battery-stamina-mode-fdff2d80548f3c4625f198a57e5e90fc

Si l’écran est une petite déception, l’autonomie est importante. C’est une très bonne surprise sur le Xperia SP. Comme le Xperia Z, le Xperia SP bénéficie du mode STAMINA qui permet de réduire la consommation en veille. Bien paramétré, cette fonctionnalité peut sauver “des vies” en permettant de maintenir plus longtemps le téléphone allumé. Pour rappel, le mode STAMINA permet de choisir les applications dont vous voulez recevoir les notifications en situation de veille. Les autres seront reçues lorsque vous allumez l’écran de votre téléphone.

Avec le mode STAMINA enclenché, et réduit à certaines applications, j’ai réussi à utiliser le Xperia SP pendant deux journées sans le recharger. Autant, nous avions eu de grosses critiques à faire sur le Xperia T sur ce point, sur le Xperia SP c’est tout le contraire, ce serait même un sacré argument quand on connaît les nombreuses critiques à l’égard de l’autonomie du Nexus 4.

Si l’autonomie est importante sur le SP, ce n’est pas uniquement dit au miraculeux STAMINA. Il y a d’autres arguments : le processeur, la taille de la batterie et l’écran. En effet, puisque le Xperia SP dispose d’un processeur double-coeur qui “a fait ses preuves”, il est donc particulièrement bien optimisé pour Android. De même, la batterie est d’une taille conséquente (2370 mAh) et plus importante que celle des autres téléphones de gamme similaire.

Conclusion

Les Plus

  • un design accrocheur et solide
  • une bonne ergonomie grâce à son format et son dos bombé
  • une autonomie importante
  • une barre lumineuse (de notifications) très pratique
  • le support de la 4G et du NFC
  • un logiciel complet, fluide et qui apporte une vraie valeur ajoutée à Android

Les Moins

  • un écran de qualité moyenne
  • une peinture qui s’écaille sur notre modèle, néanmoins Sony nous assure que cela n’est pas le cas sur les modèles qui sont commercialisés
  • un téléphone peut-être un peu trop lourd vue son gabaris
Design :
Note : ★★★★☆4Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

Grâce à son cerclage en aluminium et à sa barre lumineuse, le Xperia SP se démarque très clairement de la concurrence avec un design accrocheur qui ne renie pas sur la qualité des matériaux. Face à d’autres smartphones de même gamme, ce téléphone est donc très bien positionné. On regrette néanmoins que la batterie n’est pas amovible.

Ecran :
Note : ★★★☆☆3Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

 Le Xperia SP ne dispose d’un écran de bonne qualité grâce à sa définition d’écran : 720p HD. On notera néanmoins que les couleurs peuvent s’avérer trop fades et que les reflets sont importants en plein soleil. Cette technologie “Bravia Engine” possède de bonnes caractéristiques, néanmoins la concurrence fait mieux.

Caméra :
Note : ★★★½☆3.5Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

 L’appareil photo de ce téléphone se défend bien par rapport à la concurrence, mais il pêche en basse luminosité. On apprécie tout de même la présence de nombreux paramètres et de la capacité d’enregistrer des vidéos en 1080p à 30 images par secondes.

Performances :
Note : ★★★★½4.5Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

 Même si ce Xperia SP se contente d’un double-coeur, ce que certains trouveront insuffisant, le Xperia SP ne souffre d’aucun ralentissement. Mieux, en terme de benchmark, il se permet d’être au-dessus des autres téléphone de sa catégorie (et même du Nexus 4).

Logiciel :
Note : ★★★★☆4Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

 Je fais partie des personnes qui n’apprécient pas trop les transformations logicielles opérées par les constructeurs. La sobriété de l’interface de Sony et l’ajout de fonctionnalités et d’applications à “valeur ajoutée”, me font me “tromper”. Cette interface Sony est particulièrement réussie. 

Autonomie :
Note : ★★★★½4.5Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

 L’autonomie de ce SP est très bonne, en situation normale, on arrive aisément à tenir pendant deux jours sans devoir le recharger. En situation plus intensive, vous pourrez allègrement tenir une bonne journée. Bien sûr, pour cela il faut bien sûr allumer le mode STAMINA et bien le paramétrer pour que votre usage ne soit pas trop handicapé.

Note finale :
Note : ★★★★☆4Test du Sony Xperia SP, un des meilleurs rapport qualité/prix 4G (LTE)

Je pense que vous l’aurez compris, j’ai vraiment été conquis par ce téléphone. Que de chemin parcouru depuis la fin de Sony-Ercisson et la création de Sony Mobile. En ce début d’année 2013, Sony frappait fort en annonçant le Xperia Z, avec son design qui “tranche” en se différenciant d’Apple et de Samsung.

Avec ce Xperia SP, Sony vient maintenant s’intéresser sérieusement au segment du milieu de gamme avec un produit à prix serré (399 euros prix public conseillé) qui offre de très bons arguments. Si en 2012, nous avions été plutôt déçus par le Xperia T et que le Xperia S sorti en début d’année n’avait pas su résister à la comparaison avec le Galasy S3, en ce début d’année 2013, Sony a su revoir sa copie pour faire beaucoup mieux.

Nous nous retrouvons donc avec un téléphone milieu de gamme disposant d’un design robuste, durable et très agréable (même si peut-être un peu lourd par rapport à la concurrence). C’est surtout en terme d’autonomie et de performances que le SP impressionne. Au niveau autonomie, grâce au mode STAMINA, nous pouvons aisément tenir deux jours. Quant aux performances, le Sony Xperia SP sait tenir la dragée haute par rapport à la concurrence et se paye même le toupet de coiffer au poteau le Nexus 4.

Au niveau logiciel, le produit est très intéressant avec une transformation graphique peu importante par rapport à l’expérience “Android pure”. Avec seulement 8 Go de mémoire interne, on regrette néanmoins que SOny est “sur-chargé” son téléphone d’applications qui ne peuvent pas être désinstallées. Heureusement, le Xperia SP dispose de la possibilité de rajouter une carte microSD pour contourner ce problème.

Dans l’ensemble, ce produit dispose donc de qualités très intéressantes avec un des meilleurs rapport qualité/prix du moment. On notera d’ailleurs qu’il est compatible 4G. Il dispose également d’une puce NFC. A 400 euros, nous vous le conseillons, d’autant plus face à la concurrence actuelle “milieu de gamme 4G LTE”.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Les Sony Xperia SP et Xperia L sont listés chez des revendeurs anglais : sort ie imminente ?
  2. prix et date de disponibilité du Sony Xperia Z en France
  3. Sony Xperia Z sera proposé au prix de 749 euros en Finlande, 649 euros en All emagne et 599 euros en Australie
  4. Test du Sony Xperia V
  5. Sony Xperia Z sera proposé au prix de 749 euros en Finlande, 649 euros en All emagne et 599 euros en Australie