Testé par:
Richard Ying

Reviewed by:
Rating:
2
On 26 décembre 2012
Last modified:26 décembre 2012

Summary:

Un format réduit mais une finition imparfaite, une optique de qualité mais alliée à des réglages restreints de prise de vue, une exploitation d’Android réduite à cause d’une version datée et d’un écran trop petit, une intégration énergivore… Le Nikon Coolpix S800c est assez cher alors que des compacts similaires mais sans Android sont disponibles pour une centaine d’euros de moins. L’intégration du système lui vaut donc une inflation du coût, qui ne pourrait se justifier que sur les successeurs de ce modèle. A part son capteur et son zoom plus qualitatifs, il ne justifie pas non plus de se substituer à un photophone récent. De nombreux points sont ainsi encore à améliorer sur ce premier Nikon sous Android et les successeurs de ce modèle devraient être fort convenables.

Nikon a été le premier à lancer un appareil photo sous Android avec le Coolpix S800c, mais qui reste avant tout un compact par sa taille et ses fonctionnalités principales.

Nikon Coolpix S800c

Equipé d’Android 2.3 (Gingerbread datant de février 2011), il propose un capteur 16MPix allié à un zoom 10x, une connectivité wifi, Bluetooth et un GPS ; le tout pour un prix public conseillé de 379 euros (au moment où j’écris, il peut se trouver à 309€). Nikon Coolpix S800c

Vidéo de présentation

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Flash test du Sony Xperia T
  2. Test vidéo du prototype du LG Nexus 4
  3. Test : Squids sur Android Games
  4. Test du Kindle Fire HD, la tablette multimédia d’Amazon
  5. Test du Samsung Galaxy S3 mini