Avec le HTC One Max, le constructeur taïwanais rentre dans la cour des grands ! Par la taille évidemment. Pour ses premiers pas dans le secteur des phablets, HTC s’appuie sur les excellentes bases de son One et compte bien concurrencer le Samsung Galaxy Note 3 ou encore le Sony Xperia Z Ultra. Lancer un produit dans une nouvelle catégorie n’est jamais simple. Que vaut ce terminal géant avec son écran de 5,9 pouces ? A-t-il de quoi rivaliser avec ses concurrents ? Notre test du HTC One Max est là pour vous donner la réponse ! Bonne lecture à toutes et à tous.

Au sommaire du test :

1. Présentation et prise en main
2. HTC One Max vs HTC One
3. Benchmarks et performances
4. Interface et logiciels
5. Internet et Multimédia
6. Qualité audio et Radio FM
7. Appareil photo
8. Batterie et Autonomie
9. Prix et date de sortie
10. Conclusion

1. Présentation et prise en main

1.1 Vue d’ensemble et finitions

Lors de la première prise en main du HTC One Max, on se dit tout de suite que c’est très imposant. Avec un écran de 5,9 pouces, c’est plutôt normal et ce dernier est plutôt bien réparti sur la hauteur, ce qui lui offre une bonne prise en main pour sa taille, meilleur que celle d’un Xperia Z Ultra ou un LG Optimus Vu par exemple. Avec ses 217 grammes, c’est le plus lourd de sa catégorie. Là encore, il faut s’y faire, mais cela ne facilite pas l’utilisation à une main.

Pour ce qui est des finitions, on retrouve l’aluminium que l’on connait sur le HTC One. L’une des grandes différences sur ce nouveau modèle est la coque amovible qui se retire grâce à un clip situé sur la tranche gauche de l’appareil. Cela nous donne accès à la carte SIM et à l’emplacement microSD. Très facile à retirer, elle l’est moins à remettre. Les plus pointilleux verront les bordures de cette coque qui n’est pas « unibody ». Le contour du téléphone est en plastique blanc, inspiré du One mini. Si les matériaux sont bons et que la qualité de l’ensemble est indéniable, je l’ai tout de même trouvé les finitions un cran en dessous de celle du HTC One.

Sur la face avant, on retrouve en haut les capteurs frontaux et la caméra de 2,1 mégapixels. En bas se trouvent le logo HTC, le bouton home et le bouton retour placé de chaque côté. Les deux larges haut-parleurs frontaux viennent se placer de chaque côté de l’écran. Au dos se trouve le logo HTC, l’appareil photo de 4 mégapixels avec son flash LED et une des nouveautés principales de ce One Max, le lecteur d’empreintes digitales pour déverrouiller le téléphone ou certaines applications. Nous reviendrons dessus plus loin dans le test. Enfin, les trois points en bas à droite servent de connecteur dock.

Sur la tranche gauche se trouve le clip pour retirer la coque, en haut la prise jack 3,5 mm et l’infrarouge pour la télévision. À droite, les boutons de contrôle de volume et le bouton power, plus pratique qu’au-dessus, au regard de la diagonale de l’écran. Sur la tranche inférieure se trouve la prise microUSB 2.0 ainsi que le micro.

1.2 L’écran du HTC One Max

L’écran est encore plus important sur les phablets qui doivent offrir un excellent confort de lecture pour un usage multimédia à toute épreuve. Celui du One Max est très bon. Avec son écran super LCD de 5,9 pouces et sa résolution Full HD (367 ppi), la finesse d’affichage est bien au rendez-vous. La luminosité est très bonne et les tests de colorimétrie comparée au HTC One montrent une légère progression sur le calibrage des couleurs notamment.

Même constat pour la profondeur des noirs qui est légèrement meilleure. Sans attendre la qualité de l’écran Super AMOLED du Galaxy Note 3, celui de la phablet HTC est très bon, avec une légère amélioration par rapport à son smartphone haut de gamme sortie en début d’année. Un très bon point de ce côté-là, donc.

1.3 Fiche technique du HTC One Max

Les caractéristiques techniques du HTC One Max sont haut de gamme. On notera la présence d’un processeur Snapdragon 600 et non 800 comme chez ses concurrents directs. HTC ne voulait sûrement pas marquer de différence de puissance avec son haut de gamme de 4,7 pouces et préserver un peu plus l’autonomie. La présence d’une batterie 3300 mAh fait de cette phablet la mieux équipée du marché sur ce point. Nous verrons plus tard comment cela se traduit niveau autonomie.

  • Ecran : Super LCD 3 de 5,9 pouces avec résolution Full HD 1920 x 1080 pixels (367 ppi)
  • Processeur : Snapdragon 600 cadencé à 1,7 Ghz
  • RAM : 2 Go
  • Mémoire interne : 32 Go extensible via microSD (jusqu’à 64 Go)
  • Capteur photo : Ultrapixel f/2.0 4 Megapixels (Back-illuminated sensor (BSI), Auto focus, Digital image stabilization, White balance presets, Digital zoom, Geo tagging, High Dynamic Range mode (HDR), Panorama, Effects) et caméra frontale 2,1 Megapixels
  • Connectivité : Wifi, Bluetooth, NFC, GPS
  • Réseau : 4G TE, HSDPA+ (4G) 42.2 Mbit/s, HSUPA 5.76 Mbit/s, UMTS, EDGE, GPRS, EV-DO Rev.A
  • Batterie : 3300 mAh
  • Dimensions : 164,5 x 82,5 x 10,29 mm
  • Poids : 217 g
  • Système d’exploitation : Android 4.3 Jelly Bean via HTC Sense 5.5
  • Autres : haut-parleur Boomsound, infrarouge IR et lecteur d’empreintes digitales, LED de notification.

2. HTC One Max vs HTC One

Pour finir cette présentation, nous avons mis le HTC One Max face au HTC One, ici dans sa version rouge. Si ce n’est la taille, le poids et l’épaisseur, on note d’autres modifications effectuées par HTC. Tout d’abord, la coque devient amovible grâce au clip sur la tranche gauche. À cet emplacement, le One a son emplacement SIM. Pour le géant, la SIM est sous la coque ainsi qu’un port microSD, excellent ajout de la part du constructeur.

Le bouton power est maintenant situé sur le côté et plus en haut, cet emplacement est maintenant celui du port infrarouge. Voilà pour les changements physiques. Nous l’avons vu plus haut, la qualité de l’écran est également meilleure, même si ce n’est pas non plus flagrant. Niveau logiciel, l’essentiel est conservé. C’est l’interface Sense 5.5 qui apporte son lot de nouveautés. Notons que le HTC One aura également le droit à cette mise à jour logicielle.

3. Benchmarks et performances

AnTuTu benchmark

Pour ceux qui sont inquiets de voir un processeur Snapdragon 600 et non 800, rassurez-vous. Si ce n’est dans les benchmarks, vous ne verrez pas la différence dans votre utilisation quotidienne. Tout est très fluide et réactif et on ne note aucun accro, quel que soit l’usage qu’on en fait. C’est déjà le cas sur le HTC One et les spécifications très proches de cette phablet.

3d Mark

Couplé à 2 Go de RAM, l’ensemble offre de très bonnes performances dans tous les domaines. Un choix plutôt intelligent de la part de HTC, mais qui ne contera peut-être pas ceux qui s’attendent à avoir le dernier processeur de Qualcomm, comme c’est le cas sur le Xperia Z Ultra et le Galaxy Note 3. En utilisant AnTuTu benchmark pour le citer au niveau des performances, il fait un peu mieux que le HTC One, mais moins bien que le Galaxy S4, par exemple.

4. Interface et logiciels

L’interface logicielle du HTC One Max

Livré avec Anroid 4.3 et Sense 5.5, le HTC One Max apporte quelques évolutions dans l’interface comparée au HTC One, qui recevra lui aussi cette mise à jour. Que nous propose en plus HTC avec ce nouveau modèle ?

4.1 Blinkfeed

Blinkfeed est au cœur du téléphone et vous sert de page d’accueil par défaut. Ce choix est bien sûr personnalisable. Pour ceux qui ne connaissent pas Blinkfeed, c’est l’écran d’accueil qui affiche toutes les actualités que vous voulez suivre, de votre compte Facebook en passant par Twitter ou encore des sites d’informations, vous allez pouvoir retrouver dans un seul flux l’ensemble de votre univers, entièrement personnalisable.

HTC Blinkfeed

Le tout se met automatiquement à jour dès que vous allumez l’écran. C’est un bon moyen de ne pas avoir à consulter chaque application pour se tenir informé des nouveautés. L’application est accessible en appuyant sur le bouton home ou en glissant votre bureau vers la droite que vous avez choisie de ne pas mettre Blinkfeed en page d’accueil. Introduite avec le HTC One, cette mise à jour apporte quelques nouveautés comme la possibilité de sauvegarder des contenus que vous pourrez consulter hors-ligne.

Vous allez donc pouvoir sélectionner les applications à ajouter au flux, ainsi que les sources d’informations que vous souhaitez. Certaines vous sont proposées, mais vous pouvez en ajouter vous même et lancer une recherche pour trouver votre site préféré.

4.2 Le lecteur d’empreintes digitales

En même temps que Apple et son iPhone 5S, le HTC One Max propose également le sien. Ce dernier est situé à l’arrière du téléphone, en dessous de l’appareil photo, là ou l’iPhone l’utilise sur le bouton d’accueil. Une autre différence est qu’on doit faire glisser son doigt du haut vers le bas et pas seulement le poser dessus comme sur le terminal d’Apple.

Lecteur d’empreintes digitales

L’argument principal avancé est bien sûr la sécurité, mais pas uniquement. Vous allez également vous en servir de raccourci pour lancer une application. Quelle que soit l’utilisation que vous voulez en faire, c’est assez simple à configurer. Vous pouvez configurer jusqu’à trois doigts différents. Une fois que vous avez choisi lequel, vous n’avez plus qu’à définir l’action associer et passez votre doigt trois fois sur le scanner pour terminer la configuration.

Une idée originale, mais qui montre rapidement ses limites. Premièrement, il est situé en dessous du capteur photo et le mouvement en haut en bas vous fera obligatoirement mettre des traces de doigts sur le capteur. Deuxièmement, le smartphone est grand, et on se voit mal utiliser le capteur à une main avec d’autres doigts que ses index droits et gauches.

Choisissez un doigt !

Enfin, si vous avez choisi cette fonction pour le déverrouillage du HTC One Max, vous serez obligé de saisir le téléphone lorsqu’il est posé. Impossible de le déverrouiller en le laissant poser sur le bureau par exemple. Autant de limitations qui font du lecteur d’empreintes digitales un gadget dont on se passe facilement.

4.3 Navigation et panneau des notifications

L’interface reprend ce qui se fait sur le HTC One. Pincer l’écran vous donne accès à l’ensemble des bureaux et la possibilité d’ajouter des raccourcis, des applications et de widgets. C’est également là que l’on peut activer ou désactiver Blinkfeed et définir son écran d’accueil. Le lanceur d’applications permet de toutes les afficher, les cacher ou les désinstaller facilement. Une option pour choisir la taille de la grille ou encore trier par ordre alphabétique est disponible. Contrairement à beaucoup de ses concurrents, les applications défilent de haut en bas et non de gauche à droite.

Panneau des notifications

Le panneau des notifications par défaut n’affiche pas de raccourcis contrairement aux surcouches concurrentes. Vous y verrez uniquement vos notifications comme un nouveau message, une capture d’écran ou encore la musique que vous êtes en train d’écouter. En haut à gauche vous trouverez une touche pour retirer toutes les notifications, et une autre pour accéder aux raccourcis.

Les icônes de raccourcis sont larges et exploitent toute la taille de l’écran. Leur affichage ainsi que leur ordre d’apparition sont bien sûr paramétrables. On note la présence d’un raccourci vers les options du lecteur d’empreintes digitales, ce qui est pratique pour ne pas avoir à chercher l’option dans les paramètres du téléphone.

4.4 HTC Scribe

HTC Scribe est l’application de dessin du One Max. Comme sur les phablet concurrentes, vous allez pouvoir dessiner, ajouter des formes, des smileys, mais aussi des photos et des mémos vocaux. Vous pouvez partir d’une page blanche ou vous appuyer sur les différents modèles qui sont là pour stimuler votre créativité. Une application sympathique, mais qui semble être là pour « faire comme les autres ».

HTC Scribe

Là où le Galaxy Note 3 a un stylet et une surcouche logicielle étudiée autour, le HTC One Max n’a rien de tout ça et ne partage avec son concurrent que la grandeur de l’écran. Le Sony Xperia Z Ultra propose également son application dessin, qui peut être utilisé avec différents stylos ou crayons. Sur le terminal HTC, dessiner et prendre des notes manuscrites avec son doigt montre très rapidement ses limites.

4.5 Clavier, Mode voiture et TV

Le clavier du HTC One Max est confortable et très intuitif à utiliser. L’interface est simple, la prédiction des mots est assez bonne et il gère également la technologie Swype qui permet de faire glisser son doigt pour écrire. Les smileys ainsi que la saisie vocale sont également de la partie. Avec la grande diagonale d’écran, on regrette simplement qu’il n’y ait pas d’option à une main pour rabattre le clavier à gauche ou à droite de l’écran. La saisie à deux mains risque de s’imposer pour beaucoup d’utilisateurs.

Mode voiture

Le mode voiture est très bien fait et affiche les applications que l’on peut utiliser en voiture sous forme de grandes icônes. Pas besoin de les chercher, l’interface est simplifiée. Le tout est très visible, même si vous avez accroché votre One Max au tableau de bord ou au pare-brise comme un GPS. Par défaut, vous avez les applications Musique, Navigation, Appeler, Contacts et la Radio par Internet. Vous pouvez évidemment ajouter celles que vous voulez. La fonction Speak vous permet de dicter les actions, comme « Jouer + le nom de l’artiste ou de la chanson » ou encore « Appeler + nom du contact ». Cela fonctionne très bien.

HTC TV exploite le capteur infrarouge sur la partie supérieure du téléphone pour le transformer en télécommande universelle. Vous devrez paramétrer une première fois le smartphone avec votre téléviseur. Il pourra ensuite faire office de télécommande, y compris pour les services de VOD. Si vous ne lâchez jamais votre mobile ou que vous commentez les émissions TV avec Twitter, vous ne pourrez pas vous passer de cette application.

 

5. Internet et Multimédia

Musique !

5.1 Le Navigateur Internet

Le navigateur web par défaut fait parfaitement le travail. Il est rapide et offre quelques fonctionnalités intéressantes comme la possibilité de se faire une liste de lecture en enregistrant les pages web à lire plus tard. Vous pouvez également activer Flash Player depuis le menu, une option appréciable pour ceux qui l’utilise. Tout ce qu’on peut attendre d’un navigateur web mobile est là, et le large écran permet de profiter d’un excellent confort de lecture.

Le navigateur web

5.2 Musique et vidéo

L’application musique est excellente avec sa nouvelle interface apportée par Sense 5.5. En plus de lire n’importe quel format audio, elle est très intuitive. Les pochettes d’album sont parfaitement prises en charge et les photos d’artistes sont appréciables lorsque vous avez plusieurs albums du même auteur. Elle est à la fois simple, jolie et très ergonomique. Il n’y a plus de menu en haut à gauche pour trier, mais une navigation en glissant de gauche à droite, ce qui est bien plus adapté aux grands écrans.

L’application musique du One Max

Le mode visualiseur vous permet d’afficher les paroles des chansons en cours de lecture pour pouvoir chanter ou faire un karaoké en branchant le HTC One Max à votre télévision. Rien à signaler concernant la lecture de vidéos qui se fait parfaitement. Les sous-titres sont pris en charge et vous pouvez prendre des captures de la vidéo en cour de lecture avec une simple touche. Du très bon pour la partie multimédia du HTC One Max sur lequel on prend plaisir à regarder des films et écouter de la musique. Nous reviendrons un peu plus bas sur les haut-parleurs et la qualité audio.

5.3 L’application Galerie

Avec l’application Galerie, HTC a voulu tout centraliser. Vous y retrouverez les photos prises avec l’appareil photo, les screenshots, vos vidéos, mais aussi les contenus de vos amis et de vos comptes en ligne comme Google Drive, Facebook ou encore Flickr. Un peu à la manière de Blinkfeed, vous pouvez tout centraliser dans un seul et même flux. C’est assez pratique au final à l’usage et l’interface est soignée. L’affichage par événement est aussi proposé avec des contenus qui s’afficheront en fonction des dates.

Galerie

Vidéo Highlights est un des onglets de la galerie qui permet de créer une courte vidéo résumée des contenus multimédias que vous avez sur le téléphone et d’accompagner le tout d’un thème et d’une musique façon bande-annonce de film. Enfin, My HTC Shares vous fournira un lien web unique que vous pourrez partager avec vos contacts pour leur montrer les photos et vidéos de votre album très facilement.

6. Qualité Audio et Radio FM

Radio FM

La sortie du HTC One Max marque également la fin du partenariat entre le constructeur taiwanais et Beats Audio. Cela se remarque dans les réglages audio du terminal qui sont moins nombreux, mais bien présents. Le rendu sonore global offre moins de basses, il est plus neutre et uniforme, ce qui ne déplaira pas à certains. Les deux enceintes frontales offrent un excellent son. C’était déjà vrai sur le One et ça l’est encore plus ici. On se passe facilement des écouteurs et on profite à fond de ses vidéos et de sa musique avec le son puissant des haut-parleurs.

La radio FM est bien présente. Comme toujours, ce sont les écouteurs qui servent d’antenne. Vous ne pourrez donc pas écouter la radio sur les haut-parleurs. Cela fonctionne très bien et vous n’aurez donc pas à passer par Internet pour écouter la radio. L’absence du partenariat avec Beats Audio se fait donc sans problèmes et le HTC One Max offre une très bonne expérience sonore.

7. Appareil photo

7.1 L’application

L’interface l’application photo est très simple, mais propose toutes les options que l’on peut attendre, du mode HDR en passant par le mode nuit ou encore le panorama. Le mode double capture fait son arrivée. Il permet de prendre une photo simultanément avec l’appareil photo et le capteur frontal. Zoe est toujours de la partie. Cette option capture une photo et une vidéo de 3 secondes en même temps pour « donner vie à vos photos ». Une fois capturé, vous pourrez afficher des GIF animés, choisir la meilleure photo ou la retoucher facilement.

Une galerie d’effet en temps réel peut être affichée pour savoir ce à quoi ressembleront vos clichés une fois capturés. De quoi donner un cachet supplémentaire à vos photos, comme beaucoup d’applications le font aujourd’hui, Instagram en tête. Vous n’aurez pas à activer le mode vidéo dans la mesure ou l’enregistrement commence dès que vous avez appuyé sur l’icône. Encore une fois, simplicité et efficacité.

 

7.2 Les photos

Photo en mode normal

Le capteur Ultrapixel de 4 mégapixels utilisé sur le One Max est le même que sur son petit frère sorti en début d’année. La concurrence est rude dans ce domaine et des terminaux comme le LG G2 ou le Xperia Z1 ont eux progressé sur ce point. On obtient donc un bon rendu de jour avec de bonnes conditions de luminosité. Dès qu’on utilise le zoom, la photo baisse très vite en qualité, même en ne zoomant pas à fond.

Photo en basse lumière

Du côté des défauts, on retrouve également un flash qui ne fait pas dans le détail pour éclairer le sujet. En revanche, les photos en basse luminosité sont assez bonnes, c’est surement le point fort de ce capteur Ultrapixel. Globalement, le rendu photo est bon, mais les clichés ne sont pas aussi détaillés que ce que l’on peut voir chez la concurrence en cette fin d’année. Un manque d’évolution de la part de HTC concernant le capteur photo qui se repose sur ses acquis.

8. Batterie et Autonomie

Avec une batterie de 3300 mAh, la phablet de HTC ne fait pas semblant. Le HTC One Max a une excellente autonomie. Il m’a fallu 2 jours et 4 heures pour amener al batterie à 9 %. Après environ 1 heure d’appel, 2 heures de vidéos YouTube, la lecture d’un épisode de 40 minutes de The Walking Dead, de la navigation web, pas mal de lecture de musiques sur les haut-parleurs et des captures d’écran pour le test, la batterie a fini par se fatiguer.

Autonomie du HTC One Max

L’autonomie est vraiment énorme et vous pourrez pousser le HTC One Max jusqu’à 3 jours d’utilisations si vous faites attention. La batterie n’est pas amovible, mais ce n’est plus l’habitude de HTC depuis longtemps. Le choix d’un processeur Snapdragon 600 aide surement à préserver la batterie malgré son large écran de 5,9 pouces. Sur ce point, le One Max se place comme le meilleur aux côtés du Galaxy Note 3.

9. Prix et date de sortie

Le prix du HTC One Max est assez élevé pour son lancement. Affiché à 699 euros, la pilule a du mal à passer au moment ou on trouve moins chers ses concurrents directs. Un prix prohibitif ne devrait pas aider HTC à vendre son terminal à l’approche des fêtes de Noël. Mais on ne doute pas que les tarifs vont rapidement baisser. Il est disponible dès maintenant chez les revendeurs en ligne.

Meilleur prix :

>

10. Conclusion

Avec le One Max, HTC fait une belle entrée sur le segment des phabet. Le fait de reprendre toutes les qualités de son HTC One pour proposer un terminal plus grand est intéressant, mais cela ne fait pas tout. Si les qualités sont indéniables, on reste tout de même sur notre faim avec un bon terminal qui n’apporte finalement pas grand-chose de plus que son petit frère si ce n’est la taille.

Si la qualité de son écran, ses finitions,sa grande autonomie et son interface font de lui un excellent téléphone multimédia, certains points noirs lui empêchent d’atteindre les sommets. On notera un encombrement et un poids assez important, ainsi qu’un processeur et un capteur photo un peu en retrait par rapport à la concurrence.

On ne parle pas du lecteur d’empreintes digitales du HTC One Max qui est la fausse innovation de ce produit. Mal placé et pas pratique à l’usage, il est loin de faire la différence. Autant de petits défauts sur lesquels on a du mal à faire l’impasse quand HTC nous demande de payer le prix fort. Nous recommandons le HTC One Max à ceux qui veulent un grand terminal multimédia et qui apprécient le design et l’interface HTC, à condition qu’ils soient prêts à y mettre le prix.

On aime

- L’écran de bonne qualité
– Les bonnes finitions
– L’interface intuitive de HTC Sense 5.5
– Très bon rendu audio des haut-parleurs
– Excellente autonomie

On aime moins

- Rendu photo pas au top
– Le capteur d’empreinte digitale, un accessoire mal placé
– lourd et assez encombrant
– le prix

HTC One Max

HTC One Max
Design
Ecran
Performances
Interface logicielle
Appareil photo
Autonomie
Note finale

>

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Android 4.3 Galaxy S4 : la ROM test et le tutoriel d’installation
  2. Galaxy Note 3 : premier crash test en images et en vidéo
  3. La version test d’Android 4.3 portée sur le Galaxy S4 GT-I9505
  4. Galaxy Note 3 : premier crash test en images et en vidéo
  5. Sony Xperia Z1 : crash test et chute sur le béton en photo et en vidéo