Les SmartStab et G4 Plus sont deux stabilisateurs (steady-cam) destinés au monde du smartphone. Ces deux produits permettent en effet de supprimer, dans le cadre des prises de vue en vidéo, les effets indésirables du mouvement et notamment les saccades. Nous avons passé quelques jours avec ces deux produits pour tenter de mesurer leur valeur ajoutée face à la stabilisation intégrée à certains smartphones.

Feiyu stabilisateurs (1 sur 15)

En janvier, la marque chinoise Feiyu commercialisait en France les SmartStab et G4 Plus (sous la marque PNJ) à respectivement 199 et 299 euros. Pour le prix, on trouve deux stabilisateurs qui promettent de stabiliser les vidéos réalisées depuis un smartphone. Le SmartStab se destine aux amateurs de selfies, puisque le produit est stabilisé sur 2 axes, et se place au bout d’une perche télescopique (17 / 71 cm) à selfies. Pratique pour découvrir une nouvelle ville tout en se filmant, avec un petit air de J’irai dormir chez vous. Le SmartStab n’est pas seulement destiné aux selfies mais peut également se fixer sur divers objets : un casque de vélo, une voiture, etc. grâce à la fixation universelle fournie avec le produit (vis 1/4″).

Le G4 Plus est davantage évolué puisqu’il dispose d’une stabilisation sur trois axes. L’appareil n’est pas vendu avec une perche, mais une simple poignée. Le but ici n’est pas de se filmer en mode selfie, mais de réaliser des vidéos classiques, en supprimant tous les inconvénients des mouvements (saccades, ondulations, etc). Un produit plus complexe, et cela se ressent sur le poids, puisqu’on passe de 260 grammes pour le SmartStab à 360 grammes pour le G4 Plus.

Feiry-G4-Plus

 


Compatibilité avec tous les terminaux

Les deux produits sont compatibles avec les smartphones d’une largeur maximale de 7,7 cm, ce qui exclut donc la majorité des smartphones de plus de 5,5 pouces. Si le SmartStab est capable de laisser des mouvements de 320° sur l’axe horizontal et de 180° sur l’axe vertical, il est question de 320° pour les trois axes du G4 Plus. Dans la pratique, cela permet de tourner autour du G4 Plus, sans que le smartphone ne bouge d’un iota. Assez impressionnant.

Les deux appareils fonctionnent bien évidemment avec des piles, puisque la stabilisation est réalisée par des moteurs brushless. Les deux piles de chaque steady-cam leur permet de tenir environ 3 à 4 heures d’utilisation, selon les mouvements, avant de devoir repasser par la case chargeur. Il s’agit, dans les deux cas, de deux piles rechargeables (quatre sont livrés pour chaque produit) qui s’insèrent dans le chargeur USB fourni avec la boîte.

 


Utilisation des stabilisateurs

Une fois que le stabilisateur est prêt à être utilisé, il ne faut surtout pas l’allumer. Il faut d’abord insérer le smartphone dans son logement et choisir le poids qui permet d’aider les moteurs à contrebalancer le poids du téléphone. Deux poids (un lourd et un léger) sont fourni avec les produits. Si votre smartphone se trouve entre les deux, il est possible de jouer un peu avec le logement et de ne pas coller le smartphone au poids pour équilibrer le produit naturellement. Attention toutefois aux risques de légères vibration si le smartphone est mal positionné, ce qui se ressent d’ailleurs légèrement vers la fin de notre vidéo de test.

 


Le SmartStab pour les selfies

Commençons par le SmartStab. Une fois le smartphone calé dans son logement, on allume le stabilisateur qui positionne le téléphone bien droit. La perche télescopique permet ensuite de se filmer avec un peu de hauteur ou du moins de recul, pour faire de beaux selfies vidéo. On trouve sur la base de la perche à selfie deux boutons, qui permettent de configurer l’angle du stabilisateur, ce qui permet de régler l’angle de prise de vue à distance. Pratique.

L’intérêt du SmartStab est de pouvoir se voir sur l’écran de son smartphone, en utilisant le capteur avant. Il est toutefois possible d’utiliser le capteur arrière pour se filmer, mais il sera alors impossible de bien cadrer, à moins d’utiliser le capteur arrière pour filmer de manière classique, c’est-à-dire pas en mode selfie. Le produit n’est pas fait pour, et montre vite ses limites face à un G4 Plus, notamment le manque d’un axe de stabilisation, et l’amplitude plus faible de la liberté de mouvement.

Feiyu stabilisateurs (1 sur 15)

SmartStab à gauche, G4 Plus à droite

 


G4 Plus pour les vidéastes

Le G4 Plus fonctionne de la même manière que le SmartStab, à l’exception du troisième axe qui apporte plus de stabilisation grâce à l’axe horizontal. On ne trouve cette fois-ci plus de bouton pour modifier l’orientation du smartphone, sauf en passant par une télécommande en option. Sans cette télécommande, il est simple de changer l’orientation par l’intermédiaire d’un mouvement de poignet sur un axe verticale ou horizontal.

Il est bien sûr possible de verrouiller tous les axes, pour que les mouvements n’aient aucune incidence sur l’orientation. On trouve enfin un troisième mode (activable grâce au bouton du stabilisateur) qui permet au stabilisateur de suivre les mouvement de poignet horizontaux seulement. Enfin, il est possible de retourner le smartphone sur lui même pour réaliser un rapide selfie vidéo. Attention, puisque la vidéo sera alors à l’envers et il faudra la retourner lors du montage, ce qui interdit toute diffusion en direct.

 


Vidéos d’exemple

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo (tournée en 2K pour le capteur avant et 4K pour le capteur arrière), les deux stabilisateurs font un travail formidable en termes de stabilisation vidéo. Le SmartStab permet de se balader tranquillement tout en filmant et en gardant une bonne stabilisation et le G4 Plus va encore plus loin, avec une stabilisation accrue, grâce au troisième axe et à la possibilité de verrouiller les trois axes. Les deux produits ont permis de stabiliser la vidéo en 2K à l’avant et 4K à l’avant, deux modes qui ne permettent pas d’utiliser la stabilisation vidéo sur le Galaxy S7 que nous possédions, pas plus que sur la majorité des téléphones. Dans les définitions inférieures, la stabilisation du téléphone reste moins bonne que celle des stabilisateurs dédiée du fait du manque de débattement disponible sur le capteur du smartphone.

 


Notre avis

Note finale 8/10

Les produits de Feiyu sont très intéressants, et ne disposent, pour le moment, de pratiquement aucune concurrence en France. Certes, on trouve des stabilisateurs beaucoup moins chers, mais de type mécaniques et non pas électroniques, qui stabilisent moins bien l’image. Le prix peut paraître élevé, mais en l’absence de concurrence réelle, on ne peut que recommander ces deux produits. On peut toutefois citer le Gyropod Gazer SP-1 de Jobo à 179 euros, un mix entre le SmartStab et le G4 Plus puisqu’il est stabilisé sur deux axes, mais n’est pas prévu pour les selfies et peut-être piloté via un petit joystick.
  • Points positifs
    • Qualité de la stabilisation
    • Facilité d’utilisation
  • Points négatifs
    • Prix
    • Stabilisation du SmartStab face au G4 Plus

 


Prix et disponibilité

Le SmartStab de Feiyu et PNJ est disponible pour 189 euros sur le site de La Fnac. Le G4 Plus est quant à lui disponible à 279 euros sur Amazon. Concernant le Jobo Gyropod Gazer SP-1, on peut le trouver à partir de 179 euros.