Une perquisition de la Commission européenne est en cours dans les locaux de trois opérateurs accusés par une société américaine de n’avoir pas respecté les accords de libre échange du trafic sur Internet.

Orange, Telefonica et Deutsche Telekom ont été épinglés par la Commission européenne. En Plus >