Il est toujours intéressant de constater que Google, qui de son côté délaisse les cartes microSD sur ses appareils Nexus, n’abandonne pas pour autant le reste de la planète Android, où les nombreux smartphones d’entrée de gamme privilégient souvent une faible mémoire interne extensible via Plus >