Swatch annonce la disponibilité prochaine de sa prochaine montre, la Bellamy. Et surprise, il ne s’agit pas d’une montre connectée, bien qu’elle autorise une des fonctionnalités phares de ses concurrentes : le paiement sans contact.

Swatch Bellamy

À l’heure où les montres connectées, sous Android Wear ou sous des plateformes concurrentes, se multiplient et cherchent à séduire le grand public, certains prennent des voies détournées pour convaincre. C’est notamment le cas de Swatch, du moins pour un modèle réservé à la Chine dans un premier temps, puis aux États-Unis et la Suisse.

La montre en question, baptisée Swatch Bellamy, ne peut pas être désignée comme une smartwatch à proprement parler. Car en réalité, elle n’est pas connectée, puisqu’elle se présente comme une montre analogique comme toutes celles de la marque suisse. À un détail près : elle est équipée d’une puce autorisant le paiement sans contact. Le tout a été confirmé par Nick Hayek, le CEO de l’entreprise.

Partenaire de la banque China Union Pay, mais aussi de l’organisme de prêt Bank of Communications, Swatch a ainsi inclus une puce NFC à son appareil. L’intérêt de la Bellamy est ainsi de se présenter comme une montre au design classique des produits de la marque, à l’autonomie forcément longue, mais disposant de technologies de paiement sans-fil de plus en plus populaires, notamment en Chine, où le système Apple Pay prépare son lancement. Il faut aussi noter que les montres Swatch standard sont en perte de vitesse dans l’Empire du Milieu, la marque ayant vu son chiffre d’affaires baisser de 20 % au premier semestre 2015 comparé à ses résultats un an plus tôt.

Le lancement de la Bellamy apparaît donc comme un moyen de donner un nouvel élan aux ventes Swatch en Chine comme aux USA et dans son pays natal, avec un produit accessible aux budgets réduits (elle coûtera environ 80 euros, soit 580 yuans). Elle sera disponible d’ici janvier prochain en Chine, et d’ici la fin du premier trimestre 2016 dans les deux autres pays concernés. Nulle indication n’a été donnée concernant une disponibilité plus large. Il faudra donc se contenter, pour l’heure, d’une Swatch Touch Zero One, disponible en Europe, mais aux allures de montres sportives plus que d’accessoire citadin.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Pour le patron de Swatch, l’Apple Watch est un « jouet »
  2. Le premier distributeur automatique sans contact sous Android arrive en Ukraine
  3. Paiement Flash : après Auchan, Leclerc propose le paiement mobile dans la gra nde distribution
  4. Sony mise sur Wena, une montre connectée sans écran digital
  5. inWatch One : une montre intelligente chinoise avec Android 4.2