Une nouvelle app météo fait son apparition sur le Play Store, tandis qu’elle est disponible depuis l’automne 2015 sur iOS. Sunshine, cette application météo collaborative, fait son entrée sur Android en bêta. Une alternative aux services traditionnels tels qu’AccuWeather ou Météo France.

sunshine

Sunshine diffère de ses concurrents non seulement en matière de design, mais aussi et surtout par sa manière de récolter des informations. Au lieu de présenter plus esthétiquement les données des spécialistes de la météo, type Météo France, l’app pioche dans les mesures des baromètres inclus dans les smartphones – depuis le Galaxy Nexus, ils se sont généralisés sur Android, tandis qu’Apple les intègre depuis l’iPhone 6. Pour délivrer des données précises, Sunshine doit donc compter la base d’utilisateurs la plus large possible, afin d’affiner la pertinence de ses données.

La météo à la sauce collaborative

L’autre intérêt de l’app tient à son aspect à la fois social, collaboratif et personnalisé, ce qui en fait un véritable Waze de la météo. L’utilisateur définit un profil (sans inscription) et indique, via un système d’emojis, s’il considère la température actuelle comme étant agréable, fraîche, trop froide, etc. Sunshine utilise ensuite ces données pour personnaliser ses prévisions météo en fonction des « goûts » du mobinaute.

L’application s’appuie également sur un système de pictogramme pour demander à sa communauté de décrire le temps actuel (nuageux, pluvieux, etc.) afin de peaufiner ses données. Les utilisateurs actuels de l’app relèvent quelques imprécisions, mais globalement, apprécient le système. Ils sont d’ailleurs encouragés à s’investir un peu puisque dans un esprit de gamification, Sunshine leur attribue des points, qui leur permettent d’obtenir des statuts de plus en plus élevés, en fonction de leur participation à la définition du temps à l’endroit où ils se trouvent.

En bêta (lien d’inscription ici), Sunshine est pour le moment réservé à nos cousins canadiens et aux Américains. On peut toutefois s’attendre à un déploiement plus global dans les prochains mois et, en attendant, télécharger l’APK qui, elle, est disponible pour tous.

À lire sur FrAndroid : Les meilleures applications météo sur Android