Le programme Street View Trekker permettra à Google de compléter son service Street View avec des images de lieux non-accessibles aux Google Cars.

google-street-view-logo

Google a de grandes ambitions, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne les cache pas. En effet, le géant, désormais actif sur tous les fronts, rêve également de devenir meilleur cartographe du monde via son service Maps. Après les vues satellitaires, Street View et Street View Underwater, Google lance Street View Trekker. Ce programme permettra à la firme de Mountain View d’étoffer ses cartes avec des photos panoramiques de lieux où les Google Cars ne peuvent pas accéder. Et pour ce faire, l’entreprise sollicite les organismes spécialisés et les explorateurs indépendants.

Concrètement, Google propose aux volontaires de les équiper de sa caméra 360 degrés afin qu’ils puissent cartographier leurs périples à travers le monde.

Et la société a déjà trouvé un premier partenaire. Il s’agit du Hawaii Visitors and Covention Bureau (HVCVB), qui a d’ores et déjà commencé à utiliser Trekker. En revanche, Google rassure : les explorateurs ne seront pas livrés à eux-mêmes. Il bénéficieront de directives dictées par la société, qui fera également profiter ses partenaires de son expertise dans le domaine.

Ce programme a également pour objectif d’augmenter l’attrait touristique de certaines zones, enclavées et peu accessibles aux visiteurs. Avec Street View Trekker, Google espère attirer les offices de tourismes, les agences gouvernementales, les universités, les laboratoires de recherches et autres globe-trotteurs.

Si vous souhaitez participer à ce programme, vous devez commencer par remplir le formulaire suivant.

Google

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Street View, « la plus grande mise à jour jamais réalisée »
  2. Google Earth : intégration de Street View et des itinéraires améliorés
  3. “Bay View”, le nouveau campus de Google prend forme
  4. Une nouvelle interface pour Google Maps pointe le bout de son nez
  5. Google réserve des surprises pour la Google TV à la Google I/O