Sosh vient de se lancer dans la bataille des prix qui fait actuellement rage sur le marché français. Dès demain, il proposera 10 euros de réduction sur ses forfaits à 19,99 euros et à 24,99 euros.

sosh logo

Après Free Mobile et Bouygues Telecom, qui ont tous les deux proposé leurs principaux forfaits data sans engagement à 3,99 euros, voici que Sosh se (re)lance lui aussi dans la guerre des prix. Dès demain, l’opérateur low cost d’Orange appliquera 10 euros de réduction sur ses deux principaux forfaits, comme lors de sa dernière promotion datant de décembre dernier. Concrètement, les forfaits à 19,99 et 24,99 euros comprenant appels, SMS et MMS illimités ainsi que 5 et 10 Go de data vont respectivement passer à 9,99 et 14,99 euros.

Guerre des prix oblige, cette offre n’est valable que pour les nouveaux clients. Elle ne devrait être effective que pendant un an et, après cette période, les tarifs reviendront à la normale. L’offre commencera demain, le 7 avril, et se terminera le 20 avril.

 

Les clients fidèles n’auront droit qu’à des avantages anecdotiques

Les grands perdants, ce sont comme souvent ceux qui n’ont pas changé d’opérateur ces derniers mois. Sosh devrait toutefois annoncer des nouveautés pour ces clients fidèles. Des membres de la communauté, invités chez l’opérateur, affirment ainsi que Sosh va revoir son système de parrainage dès le 21 avril prochain et proposer deux mois gratuits au parrain, mais aussi offrir une ou plusieurs options gratuites aux clients qui ont une ou plusieurs années d’anciennetés. Des ventes flash leur seront également réservées. Tous les détails devraient être dévoilés dès demain.

Cette nouvelle baisse de prix décidée par Orange est en totale contradiction avec les propos de son PDG. Hier encore, Stéphane Richard indiquait : « Je vous fais le pari, au contraire, que les prix vont remonter. Il y aura de l’agitation, mais pas de guerre des prix. Les promotions vont s’arrêter, c’est beaucoup d’argent gaspillé pour quelques millions de consommateurs sur un total de 60 millions. Les clients que vous gagnez en mars sont perdus en avril.  Les différents acteurs n’auront simplement plus les moyens de brûler du fuel dans l’incinérateur de la guerre des prix ». Faites ce que je dis…