Epinglé par la firme Gibson Security pour une faille de sécurité permettant à des pirates d’accéder au numéro de téléphone d’utilisateurs de Snapchat, le service vient de subir l’assaut d’âmes mal intentionnées : ce sont 4,6 millions de numéros de téléphone et de noms d’utilisateurs qui sont désormais dans la nature.

Snapchat

La Saint-Sylvestre aura été joyeuse pour les uns, et plus simplement profitable à d’autres : la nuit du réveillon a vu 4,6 millions de numéros et d’identifiants ont pris le vent, quelques jours seulement après que Gibson Security a mis en garde le réseau d’Evan Spiegel, ayant repéré une faille dans l’application. Facilement exploitable selon le cabinet australien, la vulnérabilité a été effectivement exploitée mardi soir, quand les fêtards s’envoyaient – peut-être – leurs vœux sous forme de Snaps. L’équipe de hackers responsable du piratage a choisi de mettre en ligne les 4,6 millions de numéros récupérés, indiquant au passage la procédure utilisée : “Nous avons utilisé une version modifiée de la méthode gibsonsec’s (sic)”, pouvait-on lire sur Snapchatdb.info, le site fermé entre temps. Les informations personnelles des utilisateurs de Snapchat y étaient présentées, mais censurées… Toutefois, les pirates avaient placé une épée de Damoclès au-dessus de Snapchat, assurant que les informations pourraient être dévoilées en cas de besoin.

Pourquoi cette démarche ? “Notre but principal est de forcer le public à prendre conscience de l’imprudence des sites  Internet en ce qui concerne les informations des utilisateurs. Vous ne voudriez pas manger dans un restaurant qui dépense des millions en décoration, mais presque rien pour sa propreté.“. Et pour mieux convaincre, l’équipe n’a pas épargné certains utilisateurs VIP… dont le fondateur de Snapchat, Evan Spiegel. La manière forte pour répondre à Snapchat, qui répondait la semaine dernière à Gibson Security dans une communication se voulant rassurante : “Pendant l’année passée, nous avons pris diverses précautions pour rendre [le hack] plus difficile à réaliser“. Rappelons de notre côté qu’il n’est pas nécessaire d’enregistrer son numéro de téléphone dans les paramètres de l’application et que, dans le doute, mieux vaut peut-être le garder pour soi.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Snapchat passe le cap des 400 millions de partages
  2. Des numéros de téléphone jetables grâce à l’application Burner
  3. Google+ va lier nos comptes à nos numéros de téléphone
  4. Snapchat se serait vu proposer un milliard de dollars par Facebook et mise sur une levée de fonds
  5. Tuto : Ne perdez plus vos numéros de téléphone