Tandis que certains constructeurs misent sur la solidité de leur écran, tel le récent Motorola Moto X Force, d’autres choisissent un argument auquel les maladroits et les mobinautes souvent en extérieur sont sensibles : l’étanchéité. L’année 2015 n’a vu sortir que peu de modèles disposant d’une certification suffisante pour qu’ils soient considérés comme étanches, et puissent être plongés dans l’eau sans perte de leur garantie. Voici quelques-uns des meilleurs choix de smartphones sortis en cette année 2015, et waterproof, voire un peu plus encore.

telephone-waterproof

Il n’aura échappé à personne que cette année n’était pas vraiment celle de la robustesse, et l’étanchéité n’avait plus vraiment la cote. La plupart des constructeurs qui s’y étaient récemment mis, comme Samsung, avec un Galaxy S5 certifié IP67, ou même HTC avec un M8 pas tout à fait waterproof, mais résistant correctement aux éclaboussures, 2015 a été l’année du design. Verre, métal, capteurs d’empreintes un peu fragiles ont remporté les suffrages des différents constructeurs, et Sony, maître dans l’art de proposer des appareils étanches, est même revenu sur la solidité de ses smartphones. Lui qui certifie la plupart de ses Xperia IP68 (immersion pendant plus de 30 minutes à 1 m de profondeur) recommande désormais de ne plus immerger ses téléphones. Un comble, mais que l’on imagine déclenché par des retours en service après-vente un peu plus nombreux que de raison.

Pour aller plus loin : Smartphones étanches : tout ce qu’il faut savoir

 

Xperia Z5, Z5 Compact et Z5 Premium : les haut de gamme de Sony restent étanches

02. Xperia_Z5_Compact_Colour_Range

On ne change pas une équipe qui gagne chez Sony (mais qui se méfie quand même des accidents). Ses tout derniers modèles, c’est-à-dire la série Z5 incarnée par un Xperia Z5 standard (au format 5,2 pouces), un Xperia Z5 Compact (4,6 pouces) et un Xperia Z5 Premium (5,5 pouces et un écran 4K), sont certifiés IP68. Un incontournable chez le Nippon qui, au fil des années, a supprimé quelques-unes des trappes qui recouvrent ses connecteurs. Chez les trois téléphones, un cache recouvre ainsi les ports SIM et microSD, mais la prise jack comme le port micro-USB sont habillés d’un revêtement étanche, et restent donc à l’air libre.

À lire : Test du Sony Xperia Z5 Premium | Test du Sony Xperia Z5 | Test du Sony Xperia Z5 Compact

On vous passe la fiche technique de ces appareils, dotés tous trois d’un Snapdragon 810, de 3 Go de RAM (2 Go pour le Compact) et d’un appareil photo IMX230 de 23 mégapixels, sans oublier une interface épurée, appelée à basculer vers Marshmallow au début de l’année prochaine. Notre favori, le Xperia Z5 Compact, coûte actuellement un peu plus de 500 euros, tandis que ses confrères coûtent environ 600 euros pour le Z5 standard, et 799 euros pour le Z5 Premium. À un tel tarif, on espère bien ne pas noyer le téléphone à la moindre maladresse.

Comments

comments

No related posts.