Après Free qui ferait de la priorisation de flux, le blogueur Reflets vient de mettre en évidence une supercherie de la part de l’opérateur SFR. En effet, SFR utiliserait un proxy pour modifier les pages HTML et les images afin d’optimiser leur chargement. Un grave problème pour la neutralité du Net.

299a2e3251441299

Page web chargée depuis un abonnement 3G chez SFR

Free utiliserait des routeurs pour hiérarchiser volontairement les flux de bandes passante auprès des utilisateurs… De son côté, SFR utiliserait un proxy afin de modifier le code HTML des pages Web ainsi que les images chargées. Par exemple, SFR utiliserait des algorithmes de compression pour diminuer la taille des images et ainsi “altérer” la qualité de ces images. L’objectif de SFR est bien sûr d’optimiser les réseaux 3G et 4G, afin de garantir aux abonnés la meilleure qualité de réseau. 

sfrmitm

Néanmoins en utilisant ce type de pratique, SFR altére les pages web qui sont chargées sur votre mobile. Pour résumer, l’Internet via votre opérateur SFR sera bien différent de l’Internet via votre fournisseur d’accès Internet. Ce qui peut avoir des conséquences, en particulier dans certains contextes, par exemple pour une utilisation professionnelle. C’est également une violation de la fameuse “Neutralité du net”. La neutralité du Net est un principe qui garantit l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet. Vous savez… La sécurité et la confidentialité. Des sujets sérieux.

Il est bien évidemment difficile de critiquer le fait que SFR tente d’améliorer l’expérience de navigation mobile, le problème est que cela soit fait à l’insu des abonnés. Il faudrait que cette option, comme le bloqueur de publicités de Free, soit une option qui puisse être activée ou désactivée.

Même si “Madame Michu” ne se rendra pas compte de la supercherie, c’est important que ce type d’information soit transparent. Les utilisateurs doivent savoir si l’opérateur ou le fournisseur d’accès Internet a mis en place des outils pour modifier la navigation “Web” : optimisation du code HTML, blocage de publicités, blocage de cookies, modification du codage des images, des vidéos et des sons, etc.

Comme le dit l’article de ZDNet, c’est aux politiciens de mettre en place des règles qui protègent les citoyens et garantissent leur liberté et l’égalité,  la fameuse loi sur la neutralité du Net. L’ARCEP peut également enquêter, néanmoins ce n’est pas sûr qu’ils puissent le faire encore très longtemps…

Qu’en pensez-vous ?

Comments

comments

No related posts.