Les derniers chiffres de Kantar Worldpanel ComTech montrent l’hégémonie d’Android à l’échelle internationale. L’OS de Google chasse sur les terres de ses concurrents, boosté par un Samsung qui accapare plus de moitié du marché européen.

135338

Android est en tête des ventes dans les principales économies mondiales. C’est du moins ce qui ressort des derniers chiffres de Kantar Wolrdpanel ComTech. En un an, Android, déjà très bien implanté à l’époque, a connu un bond considérable, et en particulier au Mexique, où les parts de marché de l’OS de Google ont plus que doublé (27,1 % contre 60,3 %, soit un gain de 33,2 %)

Dans les cinq plus grandes économies européennes, à savoir la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie, Android arrive également en tête, avec une PDM de 70,4 %. Le système d’exploitation chasse visiblement sur les terres des concurrents puisqu’il creuse l’écart en Europe, au détriment des autres OS du marché, et en particulier de BlackBerry (-4,6 %) et Symbian (-4,2 %). Il est, à ce propos, le seul OS (avec Windows Phone) à avoir enregistré une hausse sur le territoire européen avec un gain de 9,1 %, tandis que iOS, à titre d’exemple, est passé de 19,2 à 17,8 %, soit -1,4 % de parts de marché. Il faut toutefois relativiser : cette petite chute n’a rien d’un fiasco pour Apple, qui a fait le choix de présenter un seul smartphone par an. Il faudra attendre la sortie du prochain iPhone et les chiffres qui accompagneront son lancement pour se rendre compte de la situation réelle du marché.

La France n’est pas en reste, puisqu’elle assiste également à un accroissement fulgurant des PDM d’Android, selon les chiffres de Kantar. Android, qui détenait 56,7 % du total des OS vendus au premier trimestre de l’année dernière, accapare 65,2 % des parts de marché sur la même période de cette année.

Mais c’est en Espagne où Android est quasiment seul au monde. Avec, tenez-vous bien, 92,5 % de PDM, Android laisse loin derrière iOS ( 4,2 % de PDM avec une croissance quasi-stagnante mais positive) et les autres systèmes d’exploitation.

Une situation de quasi-monopole pour Android

L’hégémonie (grandissante) d’Android pour cette année pourrait s’expliquer par les dernière sorties chez Samsung (tous les haut de gammes), HTC (le One en l’occurrence), LG et les autres, laissant à Google une situation de quasi-monopole sur un marché et une période donnée, où Apple est muet depuis l’automne dernier et où Blackberry peine à convaincre. A ce titre, Samsung est également roi en Europe puisque plus d’un smartphone sur deux vendus sur le vieux Continent sort des usines du coréen, indique l’étude de Kantar. Ici, Samsung fait clairement figure de favori chez les analystes, tandis que dans les faits, on a constaté une révision à la baisse des prévisions de vente du Galaxy S4, même si d’autres terminaux de la marque coréenne s’apprêtent à faire leur entrée sur le marché international.

Mais que faut-il clairement penser de ces chiffres ? La rigueur voudrait qu’on se méfie quelque peu de ces résultats. Rappelez-vous, il y a quelques années, lorsque Nokia et Symbian étaient en tête du marché, les cabinets n’hésitaient pas à lancer des pronostics favorables à qui mieux mieux. L’histoire leur a cependant montré qu’ils avaient tort…

Ces chiffres sont toutefois en phase avec les dernières études menées par les différents cabinets d’études, qui prédisent un avenir radieux pour Android. Rappelons à ce titre que Gartner prévoit plus d’un milliard de smartphones Android vendus dans le monde en 2014.

Kantar

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Selon Reuters, l’iPhone n’est plus aussi cool dans les pays d’Asie laiss ant de plus en plus de place à Android
  2. Parts de marché smartphones : les chiffres de Kantar pour avril 2013
  3. Part de marché des smartphones : Les chiffres de Kantar pour Mars 2013
  4. Facebook Home est maintenant disponible dans le monde entier
  5. Parts de marché smartphone : Android représente quasiment 70% des ventes de 2012 selon Strategy Analytics