Vous avez bien lu, 79 % des malwares en 2102 étaient sur Android. Un chiffre impressionnant qui place l’OS de Google très loin devant toute la concurrence. C’est le ministère de la Sécurité intérieure et de la Justice américaine qui a mené cette étude très sérieuse. Le côté open source du système d’exploitation mobile poserait des problèmes de sécurité.

La sécurité sur Android n’est pas au top

Il faut dire que 79 % est un chiffre énorme. Alors l’OS de Google est évidemment le plus populaire de tous, mais il n’en reste pas moins l’habitat préféré des malwares. Les logiciels malveillants ciblent en majorité Android, loin devant les autres OS qui représentent en général moins de 1 % des menaces. Symbian arrive en seconde position avec 19 %, mais tous les autres affichent des résultats dérisoires. C’est le cas d’iOS qui affiche un résultat de 0,7 %, Windows Mobile qui fait 0,3 % ou encore Blackeberry qui fait lui aussi 0,3 %.

Pourquoi Android est l’OS ayant le plus de problèmes de sécurité ?

Comme nous l’évoquions plus haut, le rapport de l’étude blâme la sécurité d’Android pour son côté open source, qui a justement fait son énorme succès. Il est « la cible principale des attaques de logiciels malveillants. » Le rapport précise que les chevaux de Troie envoyé par SMS représentent à eux seuls 50 % des malwares sur les versions les plus anciennes d’Android qui souffrent évidemment beaucoup plus de ce côté. Le logiciel malveillant contrôle alors le téléphone pour composer des numéros payants appartenant aux pirates.

Pourcentages des malwares sur les OS mobiles

Les Rootkits quant à eux sont des malwares qui enregistrent vos frappes sur le téléphone pour découvrir vos mots de passe par exemple. Enfin, les applications disponibles sur certains sites autres que le Google Play peuvent parfois s. Si vous voulez vous prémunir de ces menaces, il convient de rester prudent. Pour en savoir au sujet de la sécurité sur Android, nous vous renvoyons vers notre dossier complet qui y est consacré.

Via

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Android : 79% des malwares viseraient la plateforme mobile de Google
  2. le détecteur de malwares embarqué dans Android 4.2 est médiocre
  3. La NSA a contribué au développement d’Android : sécurité ou espionnage ?
  4. Sécurité mobile : Lookout dévoile sa dernière étude mais ne se veut pas a larmiste
  5. Twitter 4.1.4 : une mise à jour de sécurité sur l’authentification des co mptes