Lors du MWC 2016, Seat – filiale du groupe Volkswagen – a présenté des nouveautés technologiques particulièrement intéressantes. Le constructeur automobile compte en effet intégrer un capteur d’empreintes au sein de l’habitacle pour payer les parkings, mais aussi remplacer les clés physiques par les smartphones. Il sera ainsi possible d’envoyer la clé virtuelle par Internet, pratique pour partager une voiture.

Seat

Au MWC 2016, le stand du constructeur automobile espagnol Seat regorgeait de fonctionnalités connectées innovantes. Seat présentait, en collaboration avec Samsung et SAP, différentes solutions. Tout d’abord, la possibilité de réserver et de payer une place de parking directement depuis l’habitacle de la voiture, en passant par l’écran tactile de la voiture. Ce dernier utilisera un smartphone afin de communiquer avec les serveurs des parkings, en passant par une application Android dédiée. Pour finaliser l’étape du paiement avec Samsung Pay, il suffira de passer son doigt sur le capteur d’empreintes digitales présent aux côtés du levier de vitesse.

Des tests sont actuellement menés en Espagne avec les parkings Saba, et nul doute que s’ils se révèlent convaincants, Seat proposera une intégration qui se passera totalement de smartphone en utilisant uniquement le système embarqué de la voiture.

 

Le smartphone en guise de clé

Autre grande nouveauté, une numérique installée sur un smartphone via une application pour déverrouiller la voiture sans disposer de clé physique. Il devient possible de « prêter » cette clé virtuelle à une autre personne en lui envoyant l’autorisation de l’utiliser par Internet.On pourra à tout moment « reprendre » cette clé, mais aussi configurer l’accès de la personne tierce aux diverses fonctionnalités de la voiture (mode de conduite, vitesse maximale, etc.). Pratique pour prêter sa voiture, mais aussi pour la partager entre différents copropriétaires.

seat-samsung-pay-finger-web

Pour le moment, ces deux fonctionnalités sont encore en cours de test, mais la seconde à plus de chance de se concrétiser rapidement. Rappelons également que le constructeur Seat est souvent à la pointe au niveau technologies embarquées dans le groupe Volkswagen, puisque c’est lui qui a débuté le déploiement d’Android Auto sur la flotte du groupe.