Le Saygus V2 (prononcez Vi Square) existe encore bel et bien. Et il bouge encore d’ailleurs. Pour preuve, sa sortie est maintenant prévue « pour le premier trimestre de 2016 ».

saygus v2

Le Saygus V2, c’est un peu la running joke, la blague qui revient régulièrement, mais qui fait toujours rire, de 2015. Annoncé en grande pompe au CES 2015 (oui, 2015) comme un énième « flagship killer », son actualité durant toute l’année dernière s’est résumée à une suite de décalages de sa date de sortie. Initialement prévu pour février, puis mai, puis juin, puis octobre, le téléphone n’a finalement jamais vu le jour en 2015, officiellement pour des raisons liées aux usines qui produisent le téléphone, puis aux méchants organismes de certifications qui ont mis des bâtons dans les roues de Saygus. Bref, difficile pour la société américaine d’être crédible après autant de retard. Ceux qui ont précommandé l’appareil (et backé sur Indiegogo) auraient mieux fait de garder leur argent.

Saygus, lui, croit encore qu’il va pouvoir vendre son téléphone en 2016. Il y croit d’ailleurs tellement fort qu’il a annoncé sur Twitter que le Saygus V2 sortira « durant le premier trimestre de 2016 ». Le prix, lui n’a pas changé après un an de retard, il reste pour l’instant fixé à 400 dollars environ. Ça ne fait rire que ceux qui n’attendent pas le téléphone.

 

Une fiche technique en décalage complet avec l’année à venir

Pour ce prix, le Saygus V2 embarquera la même fiche technique que l’année dernière. Une fiche technique qui fait désormais bien pâle figure face à la concurrence. Il embarque en effet un écran Full HD de 5 pouces sous lequel se trouve un SoC Snapdragon 801, 3 Go de RAM et 64 Go de stockage interne. Côté appareil photo, Saygus a intégré un capteur photo de 21 mégapixels à l’arrière (du Sony, capable de filmer en 4K) et un appareil photo de 13 mégapixels en façade. Le téléphone est étanche avec une certification IP x7, du NFC, des haut-parleurs Harman Kardon, un lecteur d’empreintes situé sur le côté, de la charge Qi ou encore une batterie de 3100 mAh.

Surtout, lors de notre dernière rencontre avec l’appareil, le Saygus V2 était encore installé sous Android KitKat. On espère sincèrement que Saygus fera l’effort de le passer au moins sous Lollipop. S’il sort un jour, évidemment.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Wiko Night Fever : une campagne gênante, sexiste, mauvaise ou tout simplement drôle ?
  2. Samsung France tease l’arrivée des Galaxy A 2016 dans l’Hexagone
  3. Les développeurs du Projet Ara reviennent sur la solidité des électro-aiman ts : « c’était une blague »
  4. Samsung renouvelle les Galaxy A3, A5 et A7 2016 : plus rapides et plus sécur isés
  5. CES 2016 : Pour 2016, BlackBerry ne sortira que des smartphones Android