D’après les médias américains, Samsung s’intéresserait de très près à un possible rachat de Tidal. Une bonne façon de concurrencer Apple Music ?

L’avenir de Tidal est plutôt flou. Alors que son propriétaire, Jay Z, avait de grands espoirs avec cette plateforme de streaming musical, celle-ci semble avoir vraiment du mal à décoller. À tel point que son ami Kanye West milite même sur Twitter, essayant de convaincre ses fans de s’inscrire sur Tidal pour profiter de son nouvel album (The Life Of Pablo), et expliquant qu’il ne le diffusera nulle part ailleurs. Une stratégie payante, du moins grâce aux 30 jours gratuits proposés par Tidal, puisque Kanye aurait fait plus que doubler le nombre d’abonnements du service.

Mais c’est peut-être Samsung qui pourrait venir au secours du soldat Tidal puisque le New York Post expliquait hier que la firme coréenne a engagé de nouvelles discussions avec Tidal pour un éventuel rachat du service de streaming musical, se basant sur des sources visiblement proches du dossier. L’une d’elles explique d’ailleurs que “Samsung travaille sur quelque chose de vraiment très gros, et ils évitent d’en parler au cas où une information serait diffusée sur Internet”. Mais les rumeurs vont bon train, d’autant que le rappeur/businessman a déjà été aperçu sortant des bureaux de Samsung Research en octobre dernier.

samsung rihanna

Il faut savoir que Samsung est déjà très proche d’une artiste partenaire de Tidal, en l’occurrence Rihanna, et que la marque coréenne a signé un contrat d’environ 28 millions de dollars pour parrainer son album ANTI et la tournée qui va avec. Un album d’ailleurs signé avec le label Roc Nation d’un certain Jay Z. Le monde est petit.

D’ailleurs, Samsung ne serait pas seul sur le dossier, et il se dit que Google et Spotify s’intéresseraient également à Tidal. Pour ces deux-là, il s’agirait plutôt d’une acquisition servant à éliminer un concurrent sur un marché du streaming musical qui s’est un peu diversifié l’an passé avec les arrivées de Tidal et Apple Music.