Samsung souhaiterait développer deux nouveaux SoC, les Exynos 7650 et 7880 à destination des smartphones milieu de gamme tels que les Galaxy A. Le but inavoué serait d’être moins dépendant de Qualcomm et d’augmenter ainsi sa marge sur ses téléphones vendus.

samsung-exynos

Samsung développe ses propres puces mobiles, à l’image du dernier Exynos 7420 que l’on trouve dans les Galaxy S6 et ses différentes déclinaisons. Jusqu’à présent, Samsung développait des puces plutôt tournées vers le marché haut de gamme. Certes, la puce du très bon – et très cher – Galaxy Alpha (Exynos 5430) s’est retrouvée dans les Galaxy A7 et A8, mais plusieurs mois après la sortie du Galaxy Alpha. De plus, le tarif du Galaxy A7 le positionne davantage sur le marché haut de gamme qu’en entrée de gamme. Pour les smartphones d’entrée / milieu de gamme, Samsung utilise les puces de Qualcomm, à l’image des Snapdragon 410. Mais dans un avenir proche, le fondeur coréen pourrait bien totalement se passer de Qualcomm, grâce à deux nouveaux SoC : les Exynos 7650 et Exynos 7880.

Exynos

Si l’on en croit Weibo, le réseau social chinois qui est souvent à l’origine de diverses fuites, ces deux puces se placeraient dans le milieu de gamme, tentant de faire de l’ombre au Snapdragon 620 de Qualcomm. On trouverait pour l’Exynos 7650 des cœurs Cortex-A72 d’ARM cadencés à 1,7 GHz ainsi que des cœurs Cortex-A53 cadencés à 1,3 GHz, dont le nombre n’a pas été précisé. L’Exynos 7880 se démarquerait par une fréquence de fonctionnement plus élevée sur les Cortex-A72 avec 1,8 GHz au compteur, une bande passante plus élevée pour la mémoire vive (17 contre 14,9 Go/s) grâce à l’utilisation de LPDDR3 cadencée à 1066 MHz contre 933 MHz. Les deux SoC se distingueraient également de la puce graphique intégrée : un GPU Mali-T860 MP3 pour l’Exynos 7650 contre un MP4 pour l’Exynos 7880. Ce GPU est censé être beaucoup plus économe en énergie par rapport à son prédécesseur le Mali-T760.

Afin de réduire les coûts, les Exynos 7650 et 7880 ne seront pas gravés en 20nm ni en 14nm mais en 28nm. Il ne faut donc pas s’attendre à une autonomie démentielle en charge, mais cela permettra à Samsung de réduire les coûts de fabrication pour intégrer ces puces dans un appareil à un prix intéressant.

Comments

comments

No related posts.