L’institut comScore est décidément très actif ces derniers temps. Après avoir dévoilé une série d’études très complètes il y a peu (lire : Marché mobile, comScore nous livre des études intéressantes), voici qu’ils nous livrent une autre information sur le marché européen. Ainsi sur leur blog “comScore Data Mine” nous pouvons voir la répartition des différents fabricants de smartphone au sein de l’Europe des cinq, soit la France, l’Allemagne, la Grande Bretagne, l’Espagne et l’Italie, sur la période de l’année 2012.

Samsung-logo

 

EU-Smartphone-OEM-Market-Share

La première chose qui ressort très nettement est celle de la croissance insolente de Samsung. Le géant coréen était déjà leader depuis longtemps en France mais son impact sur le marché européen s’amplifie mois après mois. Ainsi Samsung a quasiment doublé sa part de marché en passant de 18,1% à 32,3%, une progression de 14,2 points qui lui permet d’occuper largement la première place du classement.

Le grand perdant de l’affaire est sans contestation possible l’européen Nokia qui voit ici sanctionné sa politique de migration tardive aux smartphones et au tout Windows Phone. Le finlandais perd ainsi 11,7 points et passe de la première à la troisième place du classement avec 16,3% du marché. Cela ne signifie évidement pas que les appareils Windows Phone ne se vendent pas, mais juste que leur croissance est très inférieure à la baisse des ventes des autres modèles, et n’arrive pas à lutter dans ce marché encore en forte progression.

Apple qui débutait l’année 2012 en seconde place conserve sa position avec une part de marché très stable aux alentours des 20,7%, le succès de l’iPhone ne se dément pas, mais ne progresse plus suffisamment pour voir la part de marché à la hausse.

HTC arrive en quatrième place, au pied du podium et avec une part de marché en légère baisse de 2 points à 8,7%. Inutile de revenir sur les difficultés rencontrées par le taïwanais. Il reste à espérer pour eux que le HTC One présenté il y a peu saura les aider à remonter la pente, l’appareil en tout cas semble avoir fait mouche vis à vis des journalistes et des experts du secteur (lire : Le HTC One remporte le prix du meilleur “nouveau” smartphone au MWC 2013).

BlackBerry (ex RIM) prend un chemin assez semblable à celui d’HTC avec également une baisse de 2,2 points à 7,2% du marché. Et se trouve d’ailleurs dans une position assez similaire avec la sortie du potentiel salvateur BlackBerry même si l’accueil n’est pas aussi chaleureux que du côté de HTC (lire : Test du BlackBerry Z10 et de BlackBerry 10).

En fin de tableau, Sony voit sa part de marché en progression, légère mais sensible tout au long de l’année. En gagnant 0,8 points à 6,8%, ils prouvent qu’ils ont entamé la clarification de leur offre et que les efforts commencent à payer. La gamme 2013 promet d’être très bien accueillie elle aussi et pourrait bien faire s’envoler le japonais (Lire : Test du smartphone Android Sony Xperia Z).

Source : comScore Data Mine

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Parts de marché smartphone : Android représente quasiment 70% des ventes de 2012 selon Strategy Analytics
  2. Parts de marché smartphone : Windows Phone en nette progression
  3. Selon Reuters, l’iPhone n’est plus aussi cool dans les pays d’Asie laiss ant de plus en plus de place à Android
  4. Les caractéristiques du Samsung Galaxy S III – disponible le 29 mai en Europe
  5. les chiffres de décembre de StatCounter et NetMarke tShare