Samsung a publié son application S Health sur le Play Store, alors qu’elle était auparavant uniquement disponible pour les appareils de la marque.

s health galaxy s5

Depuis le lancement de son application S Health, Samsung n’avait autorisé que ses appareils à l’utiliser. Il était donc impossible pour les utilisateurs de smartphones d’autres marques de s’essayer à l’application, du moins avant aujourd’hui. La firme vient de publier S Health sur le Play Store, et l’app peut désormais être installée sur n’importe quel appareil. Loin d’être une manière transcendante de repenser la pratique sportive, elle donne au moins une alternative aux autres applications fitness disponible sur le magasin de Google.

S Health permet, comme les autres applications du genre, de mesurer le nombre de pas effectués dans une journée, d’intégrer des données de sessions de sport, de consulter des données sur le sommeil, de mesurer le taux d’UV, ou encore d’avoir des informations sur la pression artérielle. À condition, bien sûr, d’avoir un mobile ou un bracelet capable de mesurer toutes ces données.

Certains y verront peut-être la volonté de Samsung d’offrir au plus grand nombre ses fonctionnalités santé développées en interne. Une manière, peut-être, de contrer un peu Apple qui s’oriente de plus en plus dans le domaine de la santé, comme en témoigne la dernière keynote du constructeur californien.

Comments

comments

No related posts.