Samsung a donc remporté l’appel d’offre de l’armée de terre américaine, au détriment de BlackBerry, traditionnel pourvoyeur de terminaux pour les administrations américaines.

Samsung-nett-warrior-note-2-Galaxy-Us-Army

L’armée américaine va donc pouvoir profiter des quelques Galaxy Note 2 que Samsung va lui envoyer, selon le Wall Street Journal. La commande porte sur 7000 unités. Chacune de ses phablettes sera intégrée au système Nett-Warrior qui permet d’intégrer le smartphone dans tout le barda du soldat, y compris dans son raccordement aux télécommunications et aux cartes d’opérations. Le Galaxy Note 2 sera inséré dans une poche de poitrine, permettant au GI de consulter rapidement le terminal. On imagine bien que le terminal sud-coréen a dû passer une batterie de test et valider quelques conditions (de solidité) pour remporter le vote de l’armée américaine.

La victoire de Samsung dans les appels d’offres de l’US Army est vraiment une mauvaise nouvelle pour BlackBerry. En effet, les terminaux du fabricant canadien avaient longtemps été préférés aux autres constructeurs lors des appels d’offres des administrations américaines. Alors que l’année 2013 s’est mal terminée pour BlackBerry, Samsung devrait remporter un autre appel d’offre face au Canadien : celui de la NSA, un marché portant sur plusieurs milliers de smartphones. On comprend pourquoi l’agence est intéressée par les terminaux de Samsung. Ces derniers sont de parfaits candidats au Fishbowl project, un projet d’OS Android sur réseaux sécurisés pour la NSA.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Le Samsung Galaxy Note s’offre Android 4.1 Jelly Bean
  2. Les Samsung Galaxy Note 3 et Galaxy S4 Zoom apparaissent sur le site de Samsung
  3. Samsung Galaxy J, une variante japonaise du Galaxy S4 et du Note 3 avec 3 Go de RAM
  4. La Galaxy Gear bientôt compatible avec le Samsung Galaxy S3, S4 et le Note 2
  5. Android 4.2.2 arrive sur la Samsung Galaxy Note 8.0 3G