Une récente étude en provenance des EÉtats-Unis fait état de la domination sans partage de Samsung sur le trafic de données via Android, du moins sur le continent Nord-Américain. 

l_samsung-logo-baie-vitree-650x453

Des Coréens qui occupent le territoire américain. Soit c’est un très mauvais film de 2012, soit il s’agit d’autre chose. En l’occurrence, il s’agit ici de trafic de données, et c’est bien le Coréen Samsung qui règne sans partage sur l’Amérique du Nord.

La société publicitaire Chitika Insights, qui sévit au États-Unis, publie chaque année une étude sur le trafic Internet mobile. Et dans la partie concernant les usages Android, elle note que Samsung domine cet écosystème aux États-Unis et également au Canada avec plus de 55,5 % des usages en provenance de ces appareils. Derrière Samsung, on trouve LG et Amazon à 8,2 %, puis Motorola (7 %), HTC (6,2 %) et Google (4,6%)

Déjà impressionnante en juillet 2013 (environ 47 %), la part de Samsung a augmenté de 8 % en l’espace de 8 mois. Sur cette période, ses principaux concurrents dans ce domaine ne parviennent pas à se maintenir : Amazon (-0,6 %), Motorola (-2,5 %) et HTC (-3,5 %).

Capture d’écran 2014-03-06 à 10.57.44

Pour l’explication, le trafic data est étroitement lié au nombre de ventes d’appareils pour chaque fabricant. Et Samsung continue de vendre à tours de bras. Selon les dernières statistiques portant sur le quatrième trimestre 2013, la société coréenne a vendu 86 millions d’appareils sur la fin d’année, et a consolidé son avance sur Apple qui avait pourtant réalisé lui aussi son record de ventes (51 millions sur le dernier trimestre).

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Samsung n’est pas tendre avec son rival aux Etats-Unis
  2. Google est premier dans les OS et les applications populaires aux États-Unis
  3. Motorola : Android 4.4.2 arrive sur le Moto G aux États-Unis !
  4. L’application Zagat revient aux Etats-Unis sur Android (et iOS)
  5. Galaxy S4, le socle de recharge sans-fil Qi débarque aux États-Unis