Le site it168, auteur des différentes fuites avant la conférence, vient de publier un test complet du Samsung Galaxy S4. Nous avons repris une partie de ce test afin d’apporter quelques précisions sur les annonces d’hier. 

67c1d289f5b0c3ba

Le modèle testé est un prototype préfinal qui sera utilisé par l’opérateur Unicom. Ce modèle qui porte le numéro de version i9502 est double-SIM et est prévu pour le marché chinois. Comme le précise le site, il y aura différentes variantes du Galaxy S4 en fonction des spécificités de chaque région.

Comme nous avons pu le voir hier, la quatrième génération du flagship de Samsung a hérité de l’apparence du Galaxy S3, il poursuit également la même philosophie. La fameuse philosophie qui base les fonctionnalités du téléphone sur le fonctionnement humain.

eb0fac0da7999ba8

Design

Comme le montre l’image ci-dessus, nous n’avons pas eu de bond “incrémental” concernant l’apparence, chaque génération avait le droit à un processus de “recyclage du design”. En le comparant au Galaxy S3, il paraît évident que Samsung a repris le slogan de la génération précédente “Designed for Human”. Les risques pour Samsung sont donc limités, la firme chinoise a choisi une approche prudente : un design très similaire avec des coins moins arrondis. Le site it168 note tout de même une montée d’un cran de la qualité de fabrication avec des matériaux choisis de meilleure qualité. Même si la coque reste en plastique, le site note tout de même une bien meilleure sensation en main. Cette sensation serait en partie expliquée par l’épaisseur du téléphone (7,9 mm au lieu de 8,6 mm) et par les bords en aluminium.

61a17072f3a99848

L’écran est de 4,99 pouces (5 pouces) avec une définition 1080p et une technologie Super AMOLED. Contre les rayures, Samsung a utilisé la technologie Gorilla Glass 3, en lieu et place du Gorilla Glass 2. Malgré la faible différence de taille d’écran (4,99 pouces contre 4,7 pouces), le testeur semble être choqué par sa taille. Cette différence semble expliquée par plusieurs raisons : les bordures du téléphone bien plus fines, la largeur plus imposante de l’écran… bref, une histoire de “proportion”.

f2dd32458e9b9cbd

Au final : amélioration des matériaux, apparence plus raffinée, excellente prise en main… it68 semble très enthousiaste concernant le design du Galaxy S4.

f6570803a98c00a3 b4423688de04c3e7

Avec ses dimensions (136,6 x 69,8 x 7,9 mm), le Galaxy S4 est plus mince que son prédécesseur. Sur la partie la plus fine, nous avons même une épaisseur de 7,7 mm, pour information l’épaisseur de l’iPhone 5 est de 7,6 mm.

e7f37ca0e3c224

Le Galaxy S4 sera disponible en deux versions : une version bleue et une version blanche. Sur la version bleue, le fuselage est en couleur bleu foncé tandis que la coque arrière est en gris. Comme vous pouvez le voir sur la photo, la partie avant en bleu foncé intègre une “rainure” de points. Ce motif n’est pas sans rappeler l’édition Armani du Galaxy S. Comme précédemment, le site it168 insiste sur la finition “premium” du Galaxy S4, “un cran au-dessus” du Galaxy S3.

Le Galaxy S4 conserve la touche d’accueil centrale “physique” en reprenant le style du Galaxy Note 2. Les deux touches autour sont des touches sensitives retroéclairées.

62b7181205f4ae24

Les bords du Galaxy S4 possèdent un revêtement en métal brossé, ce qui donne une sensation bien plus “solide” en main. Malheureusement, ces bords en aluminium se rayent très facilement et la résistance à l’abrasion est très moyenne. Peut-on parler d’éclat de peinture ou de fissuration ? Trop tôt pour le dire, néanmoins c’est un élément qu’il faudra regarder de près.

c086c8994e179b53

La coque arrière est en polycarbonate, comprenez “plastique”. Néanmoins, Samsung aurait fait de réels efforts pour améliorer la qualité de ce matériau grâce à un travail sur le revêtement :  des micro fibres “granulées”. Ce revêtement permet de diminuer l’effet “plastique” en main selon it168. Le capot arrière est résistant, comme les anciennes générations. Néanmoins, it168 a remarqué un problème : ce capot serait très sensible aux torsions, bien plus que les précédents modèles. Un point “préoccupant” selon it168.

d83dfbbf6d513f40 46ce0d9947511c6 677916bf3759146e

L’écran

e84c130797286be1

L’écran 4,99 pouces est de technologie Super AMOLED et PenTile. La technologie PenTile est une mauvaise chose pour cet écran car cela diminue grandement la clarté. Pourquoi Samsung a utilisé cette technologie ? A cause de l’augmentation de la définition d’écran, Samsung a du faire face à des problèmes d’agencement des sous-pixels. Il existe bien entendu différentes variantes de PenTile en fonction des tailles et des définitions d’écran.

989d90b38b5c21d8

Le Galaxy S4 : «vert-rouge et vert-rouge et bleu-vert et bleu-vert”

La technologie AMOLED est également assez critiquée car cette technologie d’écran rend les couleurs très “brillantes”, le rendu est donc bien moins fidèle à la “réalité”.

ce6b84187cf4cf2b (1)

e4d82877f37aba6c

e16650ad8a719966

Xperia Z, Galaxy S3 et Galaxy S4

Néanmoins, le résultat final semble assez bon selon it168, car Samsung a réalisé un gros travail en augmentant les sous-pixels afin de compenser les carences liées à la définition d’écran. La densité par pixels atteint 441 PPI, bien plus que l’écran “Retina” d’Apple. Seulement, la disposition atypique du PenTile semble avoir des conséquences sur la clarté.

4219fddac425e1e1

Enfin, la couche de protection de l’écran est du Gorilla Glass de troisième génération, une évolution de cette technologie censée rendre l’écran résistant aux rayures et aux chocs. Néanmoins, cela nécessitera tout de même l’usage d’un film transparent supplémentaire.

Performances

Le modèle testé par it168 était un modèle équipé de l’architecture Samsung Exynos 5410, la fameuse puce “octa-coeur” (deux puces quadruple coeur) avec le processeur graphique Mali PowerVR SGX544. Basée sur de l’ARM A15, cette architecture contient en réalité deux puces composées de quatre coeurs.

361fa5d8c5d04fd6

6e4896c037b2f60

 

5b27047786df4fa4

 

Petite précision : Samsung a annoncé deux versions différentes de son S4. La première sera équipée d’un Qualcomm Snapdragon S600 (que l’on retrouve sur le HTC One), tandis que l’autre sera équipée du Samsung Exynos 5410. En Europe, nous n’avons pas encore de confirmation sur l’architecture qui équipera le Galaxy S4 mais selon certaines rumeurs l’Exynos serait “le favori”. D’après les performances calculées dans les outils de benchmark, les deux puces seraient au même niveau, la différence étant sensible lorsque l’on compare la consommation d’énergie.

Logiciel

Cette partie est moins intéressante car la version de it168 est un prototype “chinois”. On retrouve néanmoins la fameuse interface TouchWiz sous Android 4.2.1 (Samsung a annoncé la version Android 4.2.2 hier). Vous retrouverez plus de détails sur cet article concernant l’interface TouchWiz et les différents S-services.

e4b4d452d15591de de88601850e18960 39c165806ecd4e7e

 

Le Galaxy S4 intègre un port infra rouge pour transformer son téléphone en télécommande universelle

Comme annoncé hier, on retrouve les différentes fonctions Smart Scroll, Smart Pause… similaire à la technologie Floating Touch qui permet d’utiliser son smartphone du bout des doigts sans toucher l’écran directement. Des fonctionnalités similaires aux technologies développées sur le Galaxy Note, néanmoins sur cette dernière phablette, ces fonctionnalités nécessitaient un stylet.

f3343a8dfc889d2f

Appareil photo

Le Samsung Galaxy S4 utilise un capteur de 13 mégapixels fourni par Sony avec une lentille Sony Exmor. Les résultats sont donc plutôt bons : le rendu des couleurs est assez authentique et précis tandis que la balance des blancs est à peu près stable. Ces bons résultats, même en faible luminosité, ont surpris (en bien) le testeur chinois.

d6a2cc94600f1d60 42fdfb8d007d67e0 42fac9f45c5a616

Et alors ?

Vous aurez compris que ce test du Galaxy S4 est bien proche d’une prise en main d’un prototype que d’un véritable test de smartphone “final”. Cela permet tout de même d’avoir des retours concrets concernant la finition du téléphone et les premiers résultats de performances.

Pour le moment, le Galaxy S4 ressemble bien plus à une “belle mise à jour du Galaxy S3″ qu’à un véritable saut incrémental de génération. Il faudra s’intéresser de plus près aux différents services qui ont une véritable valeur ajoutée, sans oublier les différents accessoires pour se faire une idée plus complète.

Les articles référents :

  • Les photos officielles du Samsung Galaxy S4
  • Samsung officialise le Galaxy S4 qui sera disponible dès la fin avril
  • Samsung Galaxy S4 VS Samsung Galaxy S3 : Quels changements ?
  • Toutes les fonctionnalités logicielles du Galaxy S4 présentées durant le Samsung Unpacked

Source : it68

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Le Samsung Galaxy S4 en pièces
  2. Samsung Galaxy S4 : 10 millions de ventes dès le premier mois ? #FRS4
  3. Samsung Galaxy S4 VS Samsung Galaxy S3 : Quels changements ?
  4. Première image officielle du Samsung Galaxy S IV
  5. Samsung officialise le Galaxy S4 qui sera disponible dès la fin avril