L’Europe pourrait finalement avoir droit au Galaxy Note 5, mais dans une version castrée avec moins de RAM que pour sa version coréenne/américaine. Une découverte étonnante faite dans les résultats d’un benchmark.

samsunggalaxynote5

Présenté au milieu du mois d’août, le Galaxy Note 5 a déçu. Non pas par ses caractéristiques techniques, qui reprennent dans les grandes lignes celles du Galaxy S6, ni par ses problèmes de stylet, mais par son absence sur le vieux continent. Jugeant que le public européen ne s’intéressait pas assez au stylet, Samsung a décidé de ne sortir sa phablette qu’en Corée et en Amérique du Nord, laissant le Galaxy S6 edge+ comme seul représentant à grand écran de la marque dans le reste du monde, provoquant ainsi la grogne de certains.

A lire : Test du Samsung Galaxy S6 edge+ : une réussite

Il n’est pas dit néanmoins que cet embargo dure éternellement, et la firme sud-coréenne répète inlassablement que le successeur du Note 4 ne sera pas disponible en Europe en 2015. Une précision qui laisse entrevoir une possible sortie au cours de l’année prochaine, d’autant que diverses références au SM-N920F (le F étant généralement réservé à la variante européenne des produits de Samsung) ont été découvertes dans les fichiers de certains organismes officiels. Malheureusement, cette déclinaison pourrait être amputée d’un peu de mémoire vive.

Le site néerlandais Telefoonabonnement a en effet découvert un résultat de benchmark sur Geekbench d’un certain SM-N920F. Dans les caractéristiques du téléphone, il est précisé que celui-ci ne dispose que de 3 Go de RAM seulement, contre 4 Go dans sa version d’origine.

geekbench-galaxy-note-5

Ce n’est pas la première fois que Samsung pénaliserait les utilisateurs européens. En effet, à de nombreuses reprises, la marque a décliné ses produits en diverses variantes, utilisant par exemple des processeurs Exynos maison aux États-Unis, et des processeurs Qualcomm en Europe. C’est ainsi que le Galaxy S4 a bénéficié d’un processeur octa-core dans certains pays, et d’un quad-core dans d’autres.

Pour autant, ce benchmark n’a pas encore prouvé sa validité, et il se pourrait tout aussi bien que le Galaxy Note 5 arrive en Europe avec 4 Go de RAM… ou n’y arrive pas du tout.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Galaxy Note 3 : le modèle européen n’accepte pas les cartes SIM étrangè res
  2. Galaxy Note 3 : le modèle LTE européen sera restreint à l’étranger
  3. Samsung Galaxy Note 3 Neo : une version moins chère et moins puissante ?
  4. Samsung Galaxy Note 5 : une version « Active » avec une grosse batterie à venir ?
  5. Le Samsung Galaxy Note 5 ne sera pas vendu en Europe