Commercialisé en juin dernier, le Samsung Galaxy J5 (2015) est venu alourdir les nombreuses gammes proposées par le géant coréen. À l’approche de l’officialisation du Galaxy J5 nouvelle génération, qui devrait vraisemblablement avoir lieu lors la prochaine édition du MWC de Barcelone, revenons le J5 première édition, et découvrons ensemble ce qui se cache derrière ce smartphone.

Galaxy J5 1

Sans être exceptionnel, ce Samsung Galaxy J5 présente des caractéristiques équilibrées. Il reste cependant un peu léger pour venir lutter sur un marché de l’entrée de gamme où les places sont chères et où la bataille fait rage pour se faire une place au soleil. En concurrence directe avec le Moto G (3e génération), ce Samsung Galaxy J5 a quand même quelques difficultés à s’imposer face à l’un des leaders du marché sur ce positionnement et stagne dans le ventre mou de ce segment de marché.

Caractéristiques techniques

Modèle Samsung Galaxy J5
Version d’Android Android 5.1 (Lollipop)
Taille de l’écran 5 pouces
Définition de l’écran 1280 x 720 pixels
Résolution de l’écran 294 ppp
SoC Snapdragon 410
CPU Quad-core
GPU Qualcomm Adreno 306
Mémoire RAM 1,5 Go
Mémoire interne 8/16 Go
Port carte micro-SD Oui, jusqu’à 128 Go
Appareil photo dorsal 13 mégapixels
Appareil photo frontal 5 mégapixels
Batterie 2600 mAh
Capteurs Accéléromètre, Capteur de proximité, Boussole électronique
Lecteur d’empreintes digitales Non
4G LTE 850 MHz, 900 MHz, 1900 MHz, 1800 MHz
Wi-Fi 802.11 b/g/n
NFC Non
Bluetooth 4.1
GPS GLONASS, GPS
USB microUSB 2.0
SIM 1x Micro SIM
Dimensions 142.1 x 71.8 x 7.9 mm
Poids 149 g
Couleurs Blanc, Noir
Prix 199 euros


Tout pour les selfies

L’intérêt de ces deux smartphones, compatibles 4G, tient essentiellement à leur tarif, fixé autour de 255 euros (1798 yuans) pour le Galaxy J7, et à environ 198 euros pour le Galaxy J5 (1398 yuans). On y remarque en outre une caractéristique inédite chez Samsung : la présence d’un flash en façade, pour améliorer le rendu des selfies. À part chez un modèle Acer d’entrée de gamme, ou encore chez les smartphones très orientés photo que sont les Xperia C3 et C4, ou encore le Desire Eye de HTC, c’est une caractéristique encore rare sur la plupart des téléphones.

Comments

comments

No related posts.