Samsung a présenté sa feuille de route en matière de technologies d’écran. Dans la lignée du Galaxy Round, le constructeur annonce qu’il devrait être capable de produire des écrans pliables à partir de 2016. Pour les écrans traditionnels, le constructeur a indiqué que les dalles tactiles devraient se doter de la 2K et la 4K.

01F4000006818654-photo-samsung-predictions-techonologies

Les écrans incurvés sont décidément très en vogue ces temps-ci. Après la sortie du Galaxy Round, un smartphone haut de gamme à écran incurvé, Samsung annonce la préparation de nouvelles technologies dans cette même lignée. Evidemment ce n’est pas un scoop puisqu’on imaginait bien que le Galaxy Round allait ouvrir la voie à de nombreuses innovations en matière de flexibilité d’écran, mais il n’empêche que les plans du constructeur laissent plutôt rêveur. Samsung prévoit en effet l’arrivée d’écrans pliables au cours des trois prochaines années.

samsung-display-foldisplay

La technologie intégrée dans l’écran incurvé du Galaxy Round devrait permettre au cours de l’année prochaine de franchir un pas supplémentaire avec des écrans pliés. Après cela, devraient venir des écrans pliables dont les premiers modèles seront produits en 2016 ou en 2017 d’après Samsung. Pour ce dernier produit, Samsung précise cependant qu’il restera à franchir plusieurs “barrières technologiques” de taille. En effet, le Coréen ne détient pas encore tous les brevets nécessaires pour concevoir des écran de ce type. Enfin, même si le constructeur parvient à franchir ces obstacles, l’autre difficulté viendra de leur intégration à des terminaux puisqu’il faudra, pour ce faire, concevoir des batteries ou encore des processeurs eux aussi pliables.

Sur le site de OLED, on peut découvrir des concepts d’écrans pliés et pliables.

faltbares-ebook-samsung

LG, aussi dans la course

Avec la présentation de son G Flex, LG a, lui, montré son intention de se lancer sur le créneau des écrans incurvés ou véritablement flexibles à l’avenir. Alors que le constructeur avait déjà annoncé avoir débuté la production de ses écrans incurvés, il avait également évoqué des batteries aux formes futuristes. Parmi ces innovations, on retrouve des batteries crantées (déjà intégrées au LG G2), mais surtout des batteries dites “câbles” dont la production n’a pas encore commencé. Ce dernier type de produit pourrait ainsi aisément venir équiper des appareils connectés tels que des montres ou des bracelets. Or, les appareils de ce type constituent une des applications phare que l’on peut imaginer pour ces technologies d’écrans pliables ou flexibles. En ce sens, LG marque incontestablement quelques bons points.

Un concept de bracelet connecté Philips, baptisé FLUID, avait fait son apparition sur la toile au début de l’année, montrant ainsi les possibles aboutissements de technologies flexibles ou pliables.

Philips-Fluid-cellphone-smartphone-flexible-screen-concept-phones-OLED-display-fashion-accessory-gadget-cellphone-design-Lifestyle-,6-J-263323-13

 

Les écrans standard

En ce qui concerne les écrans dits traditionnels, Samsung prévoit aussi quelques progrès tenant à leur définition. Au menu de ces annonces, on retrouve l’arrivée des écrans 2K dès 2014 avec une définition allant jusqu’à 2560 x 1440 pixels et une résolution de 560 ppi. Mais cela devrait encore aller plus loin en 2015, puisque le Coréen s’attend à développer des écrans 4K c’est à dire affichant une définition de 3840 x 2160 pixels avec une densité avoisinant les 800 ppi.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Samsung lance un concours sur les écrans flexibles
  2. Samsung acquiert 7,4 % des parts de Corning, le père des écrans Gorilla
  3. LG confirme la production en masse de ses écrans flexibles pour la fin 2014
  4. Les écrans des derniers iPhone moins sensibles que celui du Samsung Galaxy S3
  5. Les écrans incurvés ont-ils de l’avenir ?