Un nouveau brevet déposé par Samsung vient d’être repéré, lequel met l’accent sur l’ergonomie des phablettes. Un véritable enjeu pour faire de ces appareils, qui ne sont pas nécessairement livrés avec un stylet, des outils utilisables à une main.

Brevet Samsung

Utiliser son smartphone à une main ? C’est possible quand son écran ne dépasse pas les quatre pouces de diagonale. Mais dès lors que l’on atteint les cinq pouces, voire plus dans le monde des phablettes – la frontière est mince, il faut l’avouer -, c’est une tout autre histoire.

Un brevet déposé auprès de la World Intellectual Property Organization et découvert par le site néerlandais GalaxyClub met le doigt, et c’est le cas de le dire, sur l’usage du futur Galaxy S5 avec le pouce. L’idée serait de déterminer l’arc de cercle accessible par l’utilisateur en fonction de la taille de sa main, et d’adapter le positionnement du contenu affiché sur l’écran sur cette zone. De fait, il serait possible d’afficher le contenu de l’interface le long de ce tracé, de réarranger les éléments dans l’espace déterminé, avec des listes de plus en plus larges selon l’arc de cercle (voir visuel ci-dessous), des widgets qui ne seraient pas nécessairement positionnés horizontalement sur l’écran, bref une véritable personnalisation. L’espace entre les différentes icônes pourrait également être redéfini afin que le maximum d’informations soit affiché à l’écran.

Brevet Samsung

Un tel brevet laisse entendre que – enfin – un constructeur, alors que les phablettes prennent de plus en plus de place sur le marché mobile et que la taille moyenne des smartphones dépasse très largement les quatre pouces, prend enfin en compte la question de la praticité des terminaux mobiles. Le Galaxy S5 étant le prochain terminal « flagship » de Samsung, il est envisageable que la marque vise l’intégration de sa technologie à l’appareil, même s’il reste possible que le Coréen ne mette jamais en application son brevet.

Rappelons que pour le moment, seules des solutions plus ou moins efficaces existent. Les surcouches logicielles de certains constructeurs, dont Samsung d’ailleurs, permettent de décentrer (de justifier sur la droite ou la gauche) certains éléments, dont le clavier ou le pavé numérique d’appel. Sur le Galaxy Note 3, il est même possible de réduire la taille de l’écran et de le déplacer sur le côté de la phablette, mais l’affichage conserve un format rectangulaire qui n’est pas forcément accessible au pouce des petites mains.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Les Google Glass chez votre opticien, elles s’adapteront à votre vue !
  2. Prise en main du Samsung Galaxy S4
  3. Prise en main du Samsung Galaxy S4 Active
  4. Une première prise en main vidéo du Samsung Galaxy S4 #FRS4
  5. Prise en main de la Galaxy Gear, la montre connectée de Samsung