Sans crier gare, Roku s’invite sur le marché français et lance dès aujourd’hui trois de ses quatre produits phares. Une entreprise qui aura fort à faire dans l’Hexagone, compte tenu de la prédominance des box TV des opérateurs Internet.

roku

Roku n’est pas une marque particulièrement connue du public français. Et pour cause, cette société américaine s’est longtemps concentrée sur son propre territoire avant de se lancer à l’assaut de l’Europe. La marque a décidé de commencer par la France, pays dans lequel elle vient de lancer trois de ses appareils : le Roku Streaming Stick, le Roku 2 et le Roku 3.

Le principe : un boîtier pour accéder à toutes les vidéos présentes sur Internet

Roku est une entreprise un peu particulière dans le monde du streaming vidéo sur grand écran. La société se veut le plus grand public possible. Roku ne possède aucun service de vidéo et n’est affilié à aucun service de vidéo ou musique à la demande de type Netflix, Spotify ou Amazon. Son credo, c’est de proposer des appareils qui puissent afficher sur un écran de télévision le plus de services vidéos possibles, de la façon la plus neutre et objective.

Il est ainsi possible d’accéder à Netflix depuis un appareil Roku, mais aussi à des chaînes de télévision gratuites (françaises ou étrangères, à Spotify, au Play Store, à Deezer, à YouTube, etc. Au lancement de ses appareils en France, Roku assure que son lecteur de streaming offrira 1500 chaînes de streaming. De nouvelles chaînes seront ajoutées régulièrement ensuite.

Trois appareils au lancement en France

Pour son lancement en France, Roku va proposer trois appareils à la vente. Le premier est le Roku Streaming Stick, une clé HDMI à brancher sur une télévision et reliée au WiFi. Semblable au Chromecast, elle s’en différencie uniquement par sa télécommande, qui permet de naviguer au sein de Roku OS 7. Son tarif de lancement est de 54,99 euros.

roku streaming stick

Roku Streaming Stick

Les Roku 2 et Roku 3 se présentent comme des boîtiers à installer au pied de la télévision. Ils disposent d’un port USB et d’un port Ethernet, sont compatibles avec le WiFi double bande et affichent les vidéos en Full HD. Outre leur tarif, la différence entre le Roku 2 et 3 se situe au niveau de la télécommande, infrarouge sur le premier et Bluetooth sur le second. La télécommande du Roku 3 permet d’ailleurs de brancher un casque audio afin de regarder la télévision sans déranger personne. Le Roku 2 est vendu 89,99 euros contre 119,99 euros pour le Roku 3.

roku 3

Le Roku 3, avec la prise casque sur la télécommande.

La rude concurrence des box TV des opérateurs Internet

Les plus avertis remarqueront que le Roku 4, dont la principale particularité est de supporter la 4K, n’est pas annoncé en France. Si l’on en croit les différents sites web français qui ont pu s’entretenir avec les responsables de la marque, Roku ne prévoit pas de commercialiser son nouveau boîtier en France. Selon Site officiel français de Roku « Roku estime qu’il n’y a pas encore assez de contenus Ultra HD ».

Roku aura fort à faire en dans l’Hexagone. Si la marque américaine s’appuie sur son offre de chaînes et de services vidéo pléthorique, il ne faut pas oublier qu’une grande partie des foyers français bénéficient maintenant d’une box TV fournie par l’opérateur Internet. Des box qui font déjà peu ou prou la même chose que les divers boîtiers de Roku et qui ont surtout l’avantage énorme de ne pas coûter une centaine d’euros. Bref, pour trouver le succès en France, Roku va devoir prouver la supériorité de son service.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. AllCast Beta, le streaming de vidéo en local arrive sur le Play Store
  2. Le Chromecast est le deuxième appareil de streaming aux États-Unis
  3. Deezer, Spotify, Youtube… : le streaming musical par abonnement est en progr ession en France
  4. Playstation 4 : le live streaming sur YouTube arrive avec la prochaine mise à jour
  5. Meizu : le constructeur arrive officiellement en France !