Vous ne connaissez peut-être pas Danew, mais vous ne pouvez ignorer qui sont ses partenaires du moment. Entre Rohff et Blaise Matuidi, la marque française s’entoure de personnalités sur lesquelles elle compte bien capitaliser pour passer de l’ombre à la lumière.

matuidi-8

« C’est lui qui a fait appel à nous, et pas l’inverse », nous assure le représentant de Danew avec lequel nous nous sommes entretenus lors du MedPi. Qu’il évoque Blaise Matuidi, le dernier partenaire en date de la marque, ou bien Rohff, même son de cloche : tant le sportif que le rappeur se sont rapprochés de la marque française, peu connue du grand public, et essentiellement concentrée sur la vente de smartphones de l’entrée au milieu de gamme, disponibles pour leur majorité en ligne.

Le footballeur, nous explique Danew, s’est rapproché de la marque de téléphonie afin de développer ses propres téléphones. Et de nous expliquer qu’afin de poursuivre à la fois son engagement dans le domaine de la mode – il est proche de la marque DWN TWN, avec laquelle il s’est donc allié pour créer deux smartphones à son nom. Des terminaux BM by DWN TWN au positionnement d’entrée de gamme et fidèles, d’après Danew, aux engagements de Blaise Matuidi envers les jeunes. Comprenez qu’ils affichent des tarifs assez bas.

Et qui permettent au footballeur de mettre un pied dans le monde des affaires. Car s’il prête son image à des smartphones, il ne se contente pas d’en être l’ambassadeur, mais a participé activement aux réunions destinées à leur élaboration. Les détails du contrat manquent encore à l’appel, mais on sent que Danew cherche avant tout à s’attacher des personnalités cherchant à (s’)investir.

De Rohff à Matuidi

Le Rohff Surnaturel 500

Le Rohff Surnaturel 500

Comment Matuidi en est-il arrivé là ? Visiblement, pas par le plus grand des hasards. Car Danew n’en est pas à son coup d’essai en matière de smartphones « stars ». Il y a quelques mois, la marque a en effet lancé le Surnaturel 500, un smartphone-ovni réalisé en partenariat avec le rappeur Rohff. Pour le cas de ce dernier, le cheminement des opérations est plus clair à établir : comme son grand rival Booba, Rohff est aussi un homme d’affaires à la tête de la marque de prêt-à-porter Distinct. Un smartphone à son nom était donc l’occasion de prolonger ses activités dans un domaine croisant la mode, la musique (via l’expérience sonore fournie par le téléphone) et la technologie.

Et si l’on en croit la presse spécialisée dans le football, Matuidi connaît bien Distinct, au point de s’attirer les foudres de Booba. Quand Danew nous parle de son fonctionnement par « bouche-à-oreille », on comprend mieux de quoi il est question…

Tout cela ne devrait pas s’arrêter de sitôt. Danew, qui se cherche une nouvelle image, a signé un contrat de cinq ans avec Rohff, et compte bien lancer au moins un nouveau smartphone en collaboration avec le rappeur, d’ici quelques mois.

Découverte des BM 45 et BM 525

matuidi-13

Le BM 525, tout en métal

matuidi-10

Nous avons profité de l’occasion pour poser les mains sur les deux smartphones aux couleurs de Blaise Matuidi. Le positionnement des deux smartphones est, sans surprise, situé à 99 euros pour le BM 45, et à 99 euros pour le BM 525. Des terminaux bien différents, le premier peinant à convaincre, avec son écran de 4,5 pouces (IPS) à la définition de 854 × 480 pixels à la qualité médiocre, son SoC MT6735 et son petit Go de RAM. Le smartphone dispose d’une coque amovible plutôt réussie, tourne plutôt bien, mais on le sent mal armé pour convaincre.

matuidi-2

Le BM 45, l’entrée de gamme du duo

maduiti-3

Pour 100 euros de plus, le BM 525 s’avère nettement plus convaincant. Il arbore en effet un boîtier en métal très fin (moins de 6 mm), dans lequel se trouve le même processeur MediaTek, mais associé à 2 Go de RAM. Et surtout, le téléphone embarque un écran AMOLED de 5 pouces (écran 2,5D) à la définition HD ainsi qu’un capteur d’empreintes dorsal. Des caractéristiques toutefois un peu faibles, d’autant que le smartphone, disponible d’ici quelques jours, sortira sous Lollipop avant de passer à Marshmallow.