L’ARCEP vient de publier les résultats provisoires du marché des télécoms pour l’année 2015. L’année dernière, les opérateurs mobiles ont investi massivement, 10,6 milliards de dollars, dans le cadre des réseaux mobiles.

Installation d'une antenne radio

Installation d’une antenne radio

En décembre dernier, l’ARCEP publiait son intéressant rapport sur l’effort d’investissement des opérateurs mobiles en France. L’ARCEP vient de publier l’observatoire des marchés des communications électroniques qui met en avant un très bel effort d’investissement de la part des opérateurs mobiles. Ainsi, les quatre opérateurs mobiles auraient dépensé 10,6 milliards d’euros en 2015 dans le cadre des investissements mobiles, en hausse de 50% sur un an. Cela s’explique en partie par les ventes aux enchères de la bande 700 MHz. En excluant cette mise aux enchères, les investissements atteignent tout de même 7,8 milliards de dollars, un record historique.

Investissement opérateurs mobiles

 

Un revenu qui se stabilise

Le revenu des opérateurs est quant à lui en baisse de 2,6 % en 2015, contre -4 % en 2014 et -7,3 % en 2013. On peut donc affirmer que le revenu des opérateurs s’améliore, sûrement grâce au revenu moyen par abonné qui se stabilise ces derniers mois. L’ARCEP annonce « le doublement du nombre d’utilisateurs des réseaux 4G en un an (une carte SIM sur trois) » et une hausse des données consommées de 83 % en une année. Ainsi, la consommation moyenne atteint 1,2 Go par abonné.

revenus services mobiles

Ceux qui pensent que les SMS sont morts et enterrés ont tort, puisque leur envoi a progressé, avec 5 milliards de SMS échangés supplémentaires pour un total de plus de 200 milliards. Toutefois, le trafic voix diminue, que ce soit sur le fixe ou sur le mobile, avec -1,1 % sur une année.

 

Les prochains rendez-vous

Nous attendons désormais la publication du rapport d’activité de l’ARCEP le 30 juin prochain qui « reviendra sur les différents aspects de sa régulation en faveur de l’investissement dans les infrastructures et de l’innovation« . N’oublions pas non plus le prochain rendez-vous, le 15 juin prochain, lors desquels les opérateurs devront apporter à l’ARCEP leur copie corrigée des accords de mutualisation ou d’itinérance.