Puisque la fin de l’année approche, l’heure est au bilan. Nous avons choisi de classer les smartphones que nous avons testés en 2015 selon un critère déterminant : l’autonomie. Découvrez donc les meilleurs smartphones sortis cette année du point de vue de l’efficacité de leur batterie.

batterie (2 sur 3)

Depuis plusieurs mois, nos tests intègrent un test objectif pour la partie autonomie. Grâce à une sonde colorimétrique, nous réglons les écrans des smartphones sur une luminosité de 200 cd/m2. Ainsi, nous sommes certains que tous les smartphones délivrent la même luminosité et donc quasiment la même visibilité pour l’utilisateur. Une fois la batterie du smartphone chargé à 100 %, nous lançons la même vidéo sur YouTube avec une définition de 720p pendant une heure. Nous branchons des écouteurs et réglons le volume audio à la limite de sortie à 85 dBa. Ainsi, les conditions de test sont toujours les mêmes. Au bout d’une heure, nous arrêtons le test et relevons le pourcentage de batterie restant. Les smartphones dont la batterie perd le moins de capacité sont donc les plus endurants. Voici les résultats pour les 60 smartphones testés cette année avec ce nouveau protocole de test.

 

L’autonomie des 61 smartphones testés

autonomie-smartphones-frandroid

Ce test comporte quelques biais et ne peut donc pas être totalement représentatif de l’autonomie générale des smartphones listés. Les utilisateurs ne passent évidemment pas leur vie à regarder des vidéos. Toutefois, ce test utilise de nombreux composants (écran, Wi-Fi, SoC, etc.) qui sont quasiment tout le temps mis à contribution au quotidien. Les constructeurs s’accordent à dire qu’un écran est responsable d’environ 50 % de la consommation totale d’un système en charge. Notre test est donc assez représentatif d’une utilisation soutenue (écran souvent allumé dans la journée) mais ne reflètera pas les conditions d’une faible utilisation du téléphone où l’écran reste souvent éteint avec un système en veille.

 

Pas de 3G, mais du Wi-Fi

Nous ne tenons pas en compte non plus la gourmandise des modems 3G/4G. Ce dernier point est le plus compliqué à mesurer puisqu’on ne peut pas le réaliser avec des cellules commerciales, dont la transmission n’est pas régulière et dépend de facteurs indépendants de notre volonté. Il faudrait mettre en place une cellule spéciale (et très très coûteuse), dédiée au test, capable d’émettre le même signal à chaque test. Notre protocole a au moins le mérite de mettre tous les smartphones sur le même pied d’égalité puisqu’ils sont tous en mode Wi-Fi, sans réseau cellulaire actif. Nous ne sommes donc pas à l’abri d’une mauvaise surprise avec un smartphone qui consommerait énormément d’énergie une fois une carte SIM insérée. Il est possible que nos futurs tests se déroulent donc avec une carte SIM active.

 

Une bonne idée de l’autonomie globale

Avec l’expérience, on s’aperçoit que le test vidéo permet d’avoir une bonne idée de l’autonomie du smartphone au quotidien. Il peut bien entendu y avoir des situations dans lesquelles un smartphone avec un score d’autonomie légèrement supérieur à un autre sera en fait un peu moins autonome au quotidien. Mais globalement, un bon score témoigne toujours d’une bonne autonomie, à l’inverse d’un mauvais score témoigne d’une autonomie exécrable. Ce classement permet donc de se faire une idée précise de l’autonomie de chaque smartphone, sans forcément pouvoir classer avec précision tous les smartphones entre eux.  Le but est de vous permettre d’avoir une vue d’ensemble, et de choisir l’un des smartphones les plus autonomes du moment si c’est votre critère principal. Il existe ensuite de nombreux critères pour se décider, comme le prix ou même les performances dans divers domaines.

batterie (1 sur 3)

 

Grand écran = grosse batterie

Le haut du classement est dominé par plusieurs types d’appareils avec notamment des smartphones d’entrée de gamme avec une « petite » batterie (environ 2000 mAh) et un petit écran supportant une faible définition (720p maximum) comme les LG Leon, Marshall London, Motorola Moto G 3e Gen ou encore le Wiko Ridge 4G. On trouve aussi des smartphones plus haut de gamme, dotés de grands écrans bien définis (1080p voire 1440p), mais intégrant une batterie avec une capacité plus élevée (environ 3000 mAh) comme le LG G4 ou le BQ Aquaris M5. En revanche, en cas d’utilisation moins soutenue de l’écran, il y a fort à parier que le critère principal devienne la capacité de la batterie, sans tenir compte de la taille et la définition de l’écran à l’image du Zuk Z1 avec une capacité de 4100 mAh ou l’Acer Liquid Z630 avec son accumulateur de 4000 mAh.

batterie (3 sur 3)

La « petite » batterie du Marshall London

Ces données confirment donc en partie la gourmandise des écrans. En revanche, la liste ne nous parait pour le moment pas assez fiable pour tenter de tirer une conclusion afin de déterminer si la définition de l’écran a plus d’impact que la diagonale de ce dernier sur la consommation énergétique. Si vous voulez manipuler les chiffres et faire votre tri vous même, vous pouvez télécharger la feuille Excel au format xlsx directement depuis ce lien.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Pour les Google Nexus 5X et Nexus 6P, les premiers tests d’autonomie sont «  dans la moyenne »
  2. 6 jours d’autonomie grâce à une batterie avec des extraits de bois
  3. Mise à jour Android 4.4 KitKat : quels appareils Samsung sont éligibles ?
  4. Quels sont les opérateurs les plus populaires sur internet ?
  5. Les 6 meilleurs smartphones annoncés à l’IFA 2015