Après deux ans de bons et loyaux services entièrement gratuits, les développeurs de Pushbullet ont dévoilé une offre premium. Pour 5 dollars par mois ou 40 dollars par an, il sera possible de profiter de cette application de continuité entre le smartphone et le PC de façon illimitée.

pusbullet pro 2

Il fallait s’en douter, après deux ans sans toucher le moindre centime de la part de ses utilisateurs, Pushbullet se devait de trouver un moyen de se monétiser. Ce moyen a été dévoilé aujourd’hui dans un billet de blog et il va prendre l’apparence d’un mode Pro, payant mensuellement pour 4,99 dollars par mois, ou annuellement pour 39,99 dollars. Ce mode Pro est évidemment optionnel. Mais son intérêt réside dans le fait qu’il ne limite pas l’utilisateur, contrairement à la version gratuite de l’application.

pusbullet pro

Et c’est ce qui est vraiment dommage dans cette décision de Pushbullet. Concrètement, payer tous les mois ne permet pas d’avoir des fonctionnalités supplémentaires (ou peu, en fait, avec un espace de stockage bien plus grand), mais juste de profiter pleinement des fonctionnalités du logiciel, autrefois gratuites. Ceux qui désirent rester sur l’application gratuite seront limités à 100 SMS à envoyer depuis leur PC par mois, ne pourront plus interagir avec les notifications de leur smartphone Android depuis un PC (pour archiver ou effacer un email, par exemple) et ne pourront plus utiliser la fonctionnalité de copier-coller universel entre deux appareils.

Les développeurs de Pushbullet expliquent avoir adopté ce modèle afin d’éviter une monétisation qui passerait par de la publicité, par définition envahissante, ou en revendant les données des utilisateurs. Pour eux, ce modèle Premium est le meilleur moyen d’assurer le meilleur Pushbullet pour le maximum de personne. Un raisonnement qui se tient mais les tarifs assez élevés de l’application risquent toutefois d’en refroidir plus d’un.

Ce modèle premium sera mis en place à partir du premier décembre prochain. Il sera donc encore possible de profiter pleinement de l’offre gratuite jusqu’à la fin de ce mois.

Comments

comments

No related posts.