Le quotidien britannique The Guardian vient d’avoir la confirmation : Apple travaille bel et bien à la création d’une voiture autonome. Le développement serait d’ailleurs plutôt bien avancé, à tel point qu’Apple prévoirait de tester son prototype de voiture autonome sur une ancienne base navale à proximité de San Francisco. Les Google Car n’ont qu’à bien se tenir.

BMW i3

Google travaille publiquement sur les voitures autonomes depuis la fin de l’année 2010. Depuis quelques mois, les rumeurs se multiplient face à l’hypothétique voiture autonome d’Apple. Les rumeurs viennent de se vérifier il y a quelques jours, grâce à un document obtenu par The Guardian. En effet, celui-ci nous apprend qu’Apple a contacté GoMentum Station, une ancienne base navale militaire convertie en centre d’essai pour les voitures. Au programme : plus de 32 km de routes diverses (autoroutes, routes, croisement de voies de chemin de fer, etc.) et une discrétion sans faille, assurée par des barbelés et des gardes militaires armés. Honda et Mercedes-Benz ont déjà profité de ce circuit pour tester leurs projets de véhicules autonomes. Apple serait sur le point de rejoindre ces deux constructeurs automobiles.

 

Des centaines d’ingénieurs planchent sur un prototype

Apple s’est en effet renseigné sur les créneaux disponibles ainsi que les détails du circuit de test. Une visite a d’ailleurs été retardée en mai, à l’initiative de GoMentum Station, qui a précisé avoir la volonté de permettre la tenue du calendrier de test prévu par Apple. On apprend également qu’Apple a loué des bureaux non loin de son futur campus dans lesquels plusieurs centaines d’ingénieurs planchent sur le sujet de la future voiture autonome à la pomme. D’ailleurs, Apple a embauché de nombreuses têtes du secteur automobile, à l’image de salariés de Tesla ou Mercedes-Benz ainsi que l’entreprise A123 Systems spécialisée dans la fabrication de batterie pour les voitures électriques. Plus tôt dans l’année, Tim Cook avait rencontré Sergio Marchionne du groupe Fiat et avait réalisé une visite sur des lignes de production de la BMW i3 en Allemagne l’année dernière. Enfin, l’ingénieur en relation avec GoMentum Station est Frank Fearon, un ancien de chez Lit Motors, une start-up à qui l’on doit une moto électrique hors du commun.

Concord Naval Weapon Station, California.

L’une des routes de la base navale

La guerre des voitures autonomes est donc bel et bien en marche entre les grands de la Silicon Valley et il serait intéressant de savoir où en est Apple par rapport à son principal concurrent, Google. Ce dernier fait déjà rouler des prototypes de Google Car dans les rues de Moutain View. Une étape qui nécessite de nombreuses autorisations et surtout la divulgation de données techniques. On comprend alors mieux pourquoi Apple préfère réaliser ses tests loin des yeux du grand public et des concurrents. Il faudra aussi compte sur Uber qui souhaite créer une voiture autonome ainsi que les principaux constructeurs automobiles classiques. Les voitures autonomes pourraient donc bien redistribuer les cartes sur le marché de l’automobile.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. A.I Watch : la montre connectée complètement autonome [Vidéo]
  2. Sports Car Challenge 2, la simulation de voiture de retour sur Android
  3. A.I Watch : la montre connectée complètement autonome [Vidéo]
  4. Projet Ophelia de Dell : une autre clé autonome
  5. Samsung Gear Solo : une montre autonome à l’horizon ?