Archos se lance un défi ambitieux pour l’année 2014 : connecter l’individu et son environnement. La marque française présente ainsi sa gamme d’objets liés à la santé, soit un bracelet, un pèse-personne et un capteur de pression sanguine, le tout relié à une même application Connected Self. En marge d’une série d’appareils à utiliser dans la maison.

Archos Activity Tracker

Archos préfère peut-être jouer la sécurité et le petit prix plutôt que de se lancer dans un appareil ultra-perfectionné et multipliant les usages. Rien à voir, chez le Français, avec ce que l’on trouve chez un Sony par exemple, du simple fait que le bracelet qu’il vient de présenter ne vise aucunement à contrôler un smartphone. Il s’agit uniquement d’un podomètre connecté en Bluetooth à tout smartphone Android ou iOS, sans visée plus ambitieuse. En somme, l’accessoire se charge de compter votre nombre de pas, la distance que vous parcourez, et les calories dépensées. Rien de plus, rien de moins, et un  prix qui s’adapte à ces ambitions uniquement dédiées aux sportifs : 49,90 euros, tout comme la Connected Scale.

Archos Activity Tracker

Côté design, Archos livre un appareil peu original mais efficace, doté d’un petit écran (non-tactile) où les informations répertoriées par le bracelet s’affichent en bleu et d’un bracelet en caoutchouc dans lequel s’insère la prise USB située au bout de son écran et servant à charger l’appareil. La question de l’autonomie est en effet importante sur les objets connectés et, s’il n’atteint pas les scores de Withings ou Fitbit, la faute probablement à ce fameux écran, l’Activity Tracker assurera, selon Archos, entre 5 et 7 jours d’usage.

Activity Tracker

Ne nous leurrons pas, le bracelet d’Archos ne révolutionnera pas le genre. Cependant, il présente des fonctionnalités simples et efficaces destinées aux sportifs ou tout simplement aux mobinautes faisant attention à leur santé, sans prétentions supplémentaires en termes de fonctionnalités : de fait, il s’agit d’un moniteur d’activités et non d’un bracelet véritablement intelligent. Et au design intéressant : l’appareil s’adapte à tous les poignets dans la mesure où il suffit de couper le caoutchouc à la taille de son poignet. C’est peut-être le détail qui m’a le plus séduite : au moins, cet Activity Tracker peut convenir au plus grand nombre.

Un dernier mot concernant la Connected Scale, elle aussi reliée à l’application Connected Self d’Archos et qui, comme une Withings, se charge de mesurer le poids et la masse graisseuse de ses utilisateurs. Son prix a été lui aussi confirmé : on la trouvera à 49,90 euros. Les deux objets devraient être disponibles dans le courant du deuxième trimestre 2014.

Connected Scale

Comments

comments

No related posts.