Huawei recidive. Après le “smartphone le plus rapide au monde” avec le P2 et sa compatibilité LTE (4G) de catégorie 4, le constructeur et équipementier chinois vient de nous présenter le Huawei Ascend P6 : “le smartphone le plus mince au monde”. En effet, le 18 juin… pour 6,18 mm d’épaisseur (seulement).

_SAM8331

Aucun doute, Huawei s’est inspiré d’Apple pour concevoir l’Ascend P6. Ses bords sont plus minces, mais la bordure en aluminium de l’appareil lui confère une apparence et une sensation en main similaire, voire meilleure que celle de l’iPhone. Ce n’est pas une mauvaise chose, car nos confrères ont longtemps fait l’éloge de l’iPhone comme l’un des meilleurs téléphones conçus sur le marché. Le Huawei Ascend P6 possède un énorme niveau de finition par rapport aux précédents téléphones Ascend, mais également par rapport à la concurrence Android. Le constructeur chinois peut clairement jouer dans la même cour de recré que Sony ou encore HTC. 

Tout comme nous avions pu être frappés par changements entre l’iPhone 4S et l’iPhone 5, nous sommes frappés par les différences entre l’iPhone 5 et l’Ascend P6. Avec ses coins arrondis, une façade recouverte de verre, une bande métallique sur les bords de l’appareil, le tout avec un aluminium brossé très soigné. Jusqu’aux détails, par exemple les bords biseautés pour éviter d’avoir des bordures trop tranchantes, le cache du port casque (3,5 mm) qui sert à ouvrir les slots microSD et microSIM… la version noire que j’ai pu prendre en main est d’une simplicité (un peu trop sobre ?) très réussie.

_SAM8322

_SAM8323

Bien que Huawei ne se soit pas attardé sur l’écran de l’Ascend P6 lors de la conférence, nous pensions que Huawei avait dû faire quelques concessions… Rien de cela. L’écran de 4,7 pouces possède un traitement Gorilla Glass et bénéficie d’une définition d’écran de 1280 par 720 pixels. Il n’est pas aussi net que l’écran du HTC One ou du Xperia Z. Néanmoins, il tient la comparaison face à l’iPhone 5 ou au Nexus 4, offrant des couleurs riches et des angles de vision corrects. Les dimensions (132,6 x 65,5 x 6,18 mm) sont à comparer à celles de l’iPhone (124 x 59 x 7,6 mm), ainsi que l’écran (4,7 pouces) avec l’iPhone 5 (4 pouces).

_SAM8305 _SAM8259

iPhone 5 au dessus, Ascend P6 au dessous

Comme l’Ascend Mate, on retrouve un processeur quadruple-coeur cadencé à 1,5 GHz ; il s’agit du processeur maison K3V2. Fabriqué par Huawei, le SoC de l’Ascend P6 possède un GPU amélioré par rapport aux P2 et Mate, le tout étant épaulé par 2 Go de RAM.

À l’arrière, on retrouve un appareil photo 8 mégapixels couplé avec un certain nombre d’outils d’édition de photos. La lentille est produite par Sony avec une ouverture F/2.0. Durant la conférence, Huawei n’a pas hésité à comparer ce capteur à celui du Galaxy S4 ou de l’iPhone 5, avec des tests de photographies à l’extérieur, à l’intérieur, en faible luminosité… Nous avons pu tester l’appareil, et il semble très bon. Il est possible de réaliser des photos macros à 4 centimètres de distance, avec une pièce d’1 euro par exemple.

_SAM8337

Le Huawei Ascend P6 possède une épaisseur de 6,18 mm, le “smartphone le plus fin du monde” selon le constructeur. C’est fin, très fin. Pour pouvoir vous rendre compte, j’ai déposé une pièce d’1 euro. C’est environ l’épaisseur de 5 cartes de crédits. Malheureusement, Huawei a été obligé de faire des compromis. La batterie ne possède qu’une capacité de 2000 mAh et elle est inamovible. Huawei nous assure tout de même que la batterie tient “la journée” sans précision ; il faudra attendre les tests d’autonomie pour en savoir plus.

_SAM8286

_SAM8282

_SAM8243

Le P6 tourne sous Jelly Bean avec une nouvelle version de l’interface Huawei UI. Avec 16 applications natives et plus de 1000 thèmes, Huawei laisse les utilisateurs personnaliser leur téléphone. Les utilisateurs pourront également personnaliser les coques de protection avec différents modèles.

_SAM8230

Interface rose pour le P6 “rose”

_SAM8225

16 applications avec une application de stockage “cloud”, AirSharing (Miracast), Permission Manager (gérer la sécurité, notifications, permissions), etc.

_SAM8228

Plus de 1000 thèmes à télécharger

_SAM8232

Nombreux accessoires et coques

Trois versions seront commercialisées : noir, blanc et rose. La version rose est particulièrement réussie avec une “rose clair”, même si malheureusement Huawei a prévu très peu de stocks. En France, il sera possible de pré-commander le P6 dès la semaine prochaine sur CDiscount, Amazon et The Phone House pour 399 euros (version 8 Go). Orange serait en discussion avec Huawei, l’opérateur ayant déjà prévu de le référencer en Espagne ou encore au Royaume-Uni.

_SAM8333

_SAM8302

Dans l’ensemble, l’attention portée à sa finition lui confère un sens de la qualité et de “l’artisanat” que beaucoup trop d’appareils n’ont simplement pas. Le conception en aluminium composée de 8 pièces s’étend tout autour de l’appareil. Le téléphone blanc est lumineux et propre, le noir, sombre et menaçant. Vous pourriez être surpris. Néanmoins, deux choses me chagrinent. La position du port casque sur le côté du téléphone ou encore la capacité de la batterie.

Bref, Samsung devrait se méfier de Huawei.

Deux vidéos à voir :

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Prise en main du Huawei Ascend G350
  2. CES 2012 : Prise en main du Huawei Ascend P1 S
  3. Prise en main du Huawei Ascend P2 : “le smartphone le plus rapide au monde
  4. Huawei Ascend P6, le prototype ‘P6-U06′ se dévoile en noir
  5. Le Huawei Ascend P6 est officialisé pour juin