Fin septembre, Google a annoncé sa nouvelle gamme de produits, dont le Nexus 5X et le Nexus 6P. Alors que ceux-ci se font encore attendre avec plus ou moins d’impatience, nous avons eu l’occasion de prendre en mains le premier à Paris à l’occasion de la Geek’s Live organisée par Le Journal du Geek. Sans surprise, il se positionne comme le digne héritier du modèle de 2013.

nexus-5x-frandroid-25

En 2013, Google et LG dévoilaient le Nexus 5, un très bon successeur au Nexus 4 qui a réussi à s’imposer par son très bon rapport qualité/prix. Deux ans plus tard, le couple réitère avec le Nexus 5X, qui porte sans surprise sur son design les marques de son ascendance.

Un design sans grande surprise

Oui, le Nexus 5X montre clairement un lien de parenté avec son ancêtre, et reprend beaucoup de ses caractéristiques, à commencer par des dimensions quasi similaires. Un peu plus grand pour laisser plus de place à l’écran (qui passe de 4,95 à 5,2 pouces), il grandit légèrement (147 mm contre 138), mais ne s’élargit que très peu (72,6 mm) tout en passant par une cure d’amincissement (7,9 mm). Cela se ressent d’ailleurs sur le poids (136 grammes) qui le positionne clairement dans la catégorie des poids plume une fois en mains.

nexus-5x-frandroid-4

Sur l’apparence et l’impression que donne le téléphone une fois en mains, les sensations sont également très similaires au Nexus 5 d’antan, avec une texture « soft touch » à l’arrière, légèrement plus qualitative. Dans l’ensemble, tout l’appareil respire un peu plus la qualité et semble plus solide et mieux assemblé. En contrepartie, il est plus anguleux et ses arêtes acérées le rendent moins agréable à tenir. En outre, il présente des bords très légèrement surélevés, ce qui est toujours une grande tristesse pour tous ceux qui ont eu l’occasion d’apprécier la vitre 2,5D du Nexus 4 (également conçu par LG), ou tout autre smartphone équipé de la même technologie.

Du côté de l’écran, LG prouve une nouvelle fois son savoir-faire avec une dalle IPS lumineuse, avec de grands angles de vision et des couleurs apparemment fidèles. Le Full HD 1080p est bien sûr un choix pertinent pour cette dimension d’écran, le QHD étant particulièrement gourmand en énergie et les Nexus n’étant pas réputés pour leur autonomie…

nexus-5x-frandroid-6

Outre le capteur d’empreintes à l’arrière (sur lequel le doigt tombe parfaitement), l’une des principales différences de design entre les deux Nexus 5 se situe au niveau des deux haut-parleurs en façade, ce qui ne peut être qu’une bonne chose sachant combien il était facile d’obstruer les orifices avec sa main sur la première génération.

nexus-5x-frandroid-26nexus-5x-frandroid-1nexus-5x-frandroid-11

Android sous sa forme la plus pure

Véritable vitrine pour Android 6.0 Marshmallow, le Nexus 5X embarque bien entendu la dernière version de l’OS de Google. Si nous n’avons pas eu l’occasion de lancer des benchmarks pour avoir une idée chiffrée des performances, la navigation dans les menus est d’une fluidité à toute épreuve. Il faut dire qu’avec son Snapdragon 808 (comme sur le LG G4) et ses 2 Go de RAM, il a dans le ventre le potentiel suffisant pour faire tourner bien des applications. Il faudra cependant patienter jusqu’au test complet pour réellement connaître les limites de ce couple sous un système épuré au maximum.

Nous ne reviendrons pas sur Marshmallow ici, mais si Google a amélioré les performances, certaines fonctions, pourtant intégrées depuis longtemps sur les surcouches de constructeurs tiers comme LG, sont toujours manquantes. Nous pensons notamment à la fermeture de toutes les tâches de fond simultanément ou encore à l’ouverture des paramètres rapides en un geste (et avec un seul doigt).

nexus-5x-frandroid-2

Un appareil photo impressionnant

L’un des gros défauts des Nexus se trouve souvent au niveau de l’appareil photo. Pour cette nouvelle génération, Google semble avoir mis l’accent sur cette fonctionnalité afin de rivaliser avec les plus grands. Le déclenchement est incroyablement rapide, le piqué est bon, même en intérieur (bien éclairé néanmoins) et la gestion des couleurs est également très bonne. Il lui arrive de saturer légèrement un élément qui n’est pas dans le cadre de la mise au point, mais le résultat est globalement très satisfaisant. L’autofocus laser semble très bien faire son travail et le capteur de 12,3 Mégapixels (avec des pixels de 1,55 µm) gère bien la lumière… de quoi promettre de bons résultats lors d’un futur test complet. Notez que l’appareil photo dorsal est légèrement protubérant, mais que cela ne nous a pas paru gênant à la prise en main.

Voir toutes les galeries

Le prix de la qualité

En conclusion, le Nexus 5X se veut le digne héritier du Nexus 5, avec quelques améliorations logiques après deux ans. Cette hausse de qualité s’accompagne malheureusement d’une hausse de prix, et si le prix d’appel du modèle 16 Go était fixé à 349 euros en 2013, il faudra débourser au minimum 479 euros cette année pour mettre la main sur ce téléphone. C’est là certainement le plus gros défaut de ce téléphone qui doit rivaliser aujourd’hui avec des appareils d’entrée et de milieu de gamme très compétitifs. Et encore, on n’a pas encore pu tester l’autonomie, un point noir habituel des Nexus…

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Nexus 5 : des photos de prise en main sur la toile !
  2. Nexus 5 : prise en main vidéo et accessoires officiels de Google
  3. Prise en main de la tablette Google/Asus Nexus 7
  4. Nexus 5 : une vidéo de prise en main publiée par SFR avant son officialisati on
  5. Google Nexus 5X et 6P : on connaît maintenant les coloris disponibles lors d e leur sortie