Placé aux côtés de HTC au MWC, nous avons pu découvrir le stand de Nvidia, qui n’avait pas précisément de grosses nouveautés à présenter, mais plutôt des compléments d’information à fournir. Voici notre ressenti face à la première génération de la Tegra Note 7 qui passe à la LTE et à une seconde génération dotée du Tegra K1. L’occasion de faire le point sur l’avenir de Nvidia dans le monde de la mobilité. Comme on a pu le voir, l’année 2013 a été assez rude pour la firme qui est arrivée très tard sur le marché.

android prise en main nvidia tegra note 7 2 tegra not 7 lte image 00

Evoquons avant toute chose le Tegra 4 qui est totalement passé inaperçu, si ce n’est dans quelques tablettes. Pour l’avoir testé dans plusieurs produits (Nvidia Shield, Asus TF701T ou encore Kobo Arc 10 HD), il est inutile de cacher que cette solution de Nvidia offre des performances quasiment identique à un Snapdragon 800 par exemple, voire est un peu plus performant sur la partie graphique. Heureusement, le graphisme étant le domaine de prédilection de la firme de Santa Clara. Hormis ces quelques terminaux cités plut haut, NVIDIA admet lui-même avoir pris un important retard quant à sa finalisation. Du coup, le fondeur américain s’est tourné vers son nouveau fer de lance dénommé Tegra K1 qui se décline en deux versions : le 32 bits et le 64 bits. Côté Tegra 4i, la puce est désormais totalement finalisée et prête à être commercialisée dans les produits (dont le Wiko Wax bientôt disponible à 199 euros).

 

Tegra Note 7 « Tegra 4 LTE »

Officialisée en septembre 2013, la toute première version de la Tegra Note 7 vendue à 199 dollars/euros ne proposait pas de compatibilité avec les réseaux cellulaires. Aujourd’hui, l’Américain tape du poing sur la table en présentant une variante « 4G » baptisée Tegra Note 7 LTE. En termes de caractéristiques, rien ne change, si ce n’est l’ajout d’une puce LTE 4G de catégorie 4 (jusqu’à 150 Mbps en débit maximal descendant) au sein même due son Tegra 4. Que comprendre ? Nvidia est enfin parvenu à installer une compatibilité avancée avec les réseaux mobiles LTE 4G dans ses SoC. Du coup, les constructeurs vont logiquement s’intéresser un peu plus à sa marque en 2014. Que ce soit pour les smartphones ou les tablettes, le Tegra 4i et le Tegra 4 LTE pourront être présents dans des produits d’entrée de gamme. Hélas, ce n’était pas du tout le cas par le passé. C’est en partie pourquoi les constructeurs se sont tournés vers des solutions déjà toutes faites. On peut notamment parler de Qualcomm qui propose une solution clé en main, à la différence du Tegra 4 où il fallait que le constructeur achète une autre puce pour apporter la compatibilité LTE. Du coup, le Tegra 4 est clairement passé à la trappe, si ce n’est dans certaines tablettes Android.

android prise en main nvidia tegra note 7 2 tegra not 7 lte image 03

À l’origine, on sait très bien que NVIDIA n’est pas un constructeur de terminaux mobiles. Toutefois, il faut souligner les efforts fournis par les ingénieurs, intégrateurs et designers et qui sont clairement au rendez-vous. Pour l’avoir prise en main, la Tegra Note 7 est un produit bien fini, autant sur la partie logicielle que matérielle. Techniquement parlant, l’extérieur est très agréable à tenir en main et cette couche de caoutchouc à l’arrière apporte une sensation de bonne tenue en main lorsque l’on joue. Pour être sincère, il serait bien que certains constructeurs s’en inspirent. Cette bande en caoutchouc est vraiment une plus-value pour une tablette gaming. L’écran IPS en HD (1280 x 800 pixels) est très réactif et offre d’excellents angles de vision. Une réactivité de l’écran qui vient déborder sur l’aspect logiciel. Sous la dernière version de Jelly Bean (Android 4.3), il y a très peu d’ajouts sur l’interface qui offre une expérience utilisateur aux frontières des Nexus avec des mises à jour régulières et des fonctionnalités utiles comme par exemple la possibilité de gérer le nombre de cœurs actifs et la cadence de ces derniers depuis les paramètres.

android prise en main nvidia tegra note 7 2 tegra not 7 lte image 02

Toujours d’après NVIDIA, la Tegra Note 7 LTE sera bientôt disponible en France autour de 299 euros.

 

Tegra Note 7 « Tegra K1 »

Sur la seconde itération de la Tegra Note 7, NVIDIA introduit une nouvelle version dotée d’un Tegra K1. Il est vrai que ces derniers temps, on parle de plus en plus du Tegra K1. Puis quand on voit les parts de marché de Qualcomm, cela doit un peu faire peur à la concurrence, non ? L’année 2013 n’aura été que bienfaitrice pour l’équipementier Qualcomm que l’on a pu retrouver dans une grande partie des terminaux mobiles en combat singulier avec MediaTek. Qualcomm et MediaTek, voilà les deux principaux objectifs de Nvidia en 2014 avec ses deux Tegra K1. Comme nous le disions un peu plus haut, un processeur quadri-cœur (+1 cœur compagnon) sera réservé à la première partie de l’année, puis viendra le double-cœur Tegra K1. Le Tegra K1 64 bits s’appuiera ainsi très certainement sur une base ARM Cortex-A50 avec un Cortex-A53 pour les tâches à faibles ressources et un Cortex-A57 pour les tâches plus gourmandes. Pour en revenir à la Tegra Note 7 2, la version que nous avons prise en main et qui sera commercialisée s’appuie sur la première génération du Tegra K1, toujours en 32 bits.

android prise en main nvidia tegra note 7 2 tegra not 7 lte image 01

Au rayon de la prise en main, il n’y a rien de surprenant : il s’agit exactement du même design que la première Tegra Note 7. Alors vous allez sûrement vous demander : qu’est-ce qui change entre les deux générations ? En premier lieu, la fiche technique présente quasiment les mêmes caractéristiques, si ce n’est la mouture embarquée et la version d’Android qui diffèrent. À la différence de la précédente génération de sa Tegra Note, Nvidiaa installé un Tegra K1 (32 bits) avec Android 4.4.2 KitKat à l’intérieur de sa Tegra Note 7 (2) qui logiquement viendra se décliner en version Wi-Fi et LTE. Bien qu’il s’agisse d’un prototype, il n’y avait aucun reproche à faire en matière de fluidité avec une navigation plus qu’agréable et une version d’Android presque pure. Une bonne nouvelle pour les inconditionnels d’Android stock.

Une fois de plus un test viendra ou non corroborer nos dires. Pour l’instant, NVIDIA n’a pas vraiment confirmé la disponibilité exacte et le prix de sa tablette, mais on imagine qu’elle sortira dans la première partie de l’année à moins de 300 dollars aux États-Unis, en Europe et dans d’autres contrées. Hélas, les pays concernés demeurent encore un mystère mais on espère qu’un revendeur tiers la proposera à la vente en France. Dans un sens, cela permettrait aux utilisateurs de mettre la main sur autre chose que Qualcomm ou MediaTek.

Toutefois, il y a également un gros travail de communication à faire. Nvidia reste peu connu dans la mobilité mais il a la capacité et la force de l’être. Il serait dommage de passer à côté, surtout que la Tegra Note 7 2 a tout l’air d’être un bon produit. Une concurrente à la Nexus 7 2014 ? À ce jour, elle renverse littéralement la Nexus 7 2013 côté performances. Quoi qu’il en soit, NVIDIA nous a assuré qu’il serait présent dans un grand nombre de périphériques mobiles. Lesquels ? Nous n’en savons rien. Ce qui est plus sûr, c’est que les positionnement tarifaires s’annoncent être très convaincants. Nous nous manquerons pas d’aborder la position de NVIDIA sur le marché dans un article plus détaillé.


Chaine Youtube FrAndroid

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. NVIDIA Tegra Note 7, la seconde génération de tablettes avec Tegra K1 est co nfirmée
  2. Nvidia Tegra Note, une tablette Tegra 4 de 7 pouces officialisée à 199 dolla rs
  3. Nvidia Tegra Note, une tablette Tegra 4 de 7 pouces officialisée à 199 dolla rs
  4. Zotac confirme sa tablette Tegra Note 7 à 199 dollars
  5. Tegra Note 7 : la marque ADVENT Vega dévoile son modèle